Economie

La FIFA enregistre un chiffre d’affaires record

La FIFA a dévoilé publiquement son bilan financier couvrant la période 2011-14. Si le chiffre d’affaires de l’institution a nettement progressé par rapport à la période 2007-10, en revanche, le résultat net est en baisse lors des 4 derniers exercices. Cependant, l’institution conserve toujours un bilan financier sain avec d’importants profits. Explications…

Le bilan financier dévoilé publiquement par la FIFA jouera très certainement un rôle important lors de la réélection de Joseph Blatter. Une nouvelle fois, l’institution a dévoilé un excellent résultat financier avec un chiffre d’affaires toujours en hausse et un résultat net largement positif.

Ainsi, sur la période 2011-14, la FIFA a enregistré un chiffre d’affaires à hauteur de 5,718 milliards de dollars. Cela constitue une progression de 36,5% par rapport à la période 2007-10. Lors de l’année de la Coupe du de Monde, les recettes de l’institution se sont élevées à 2,096 milliards de dollars en 2014 contre seulement 1,291 milliard de dollars en 2010. Une hausse de plus de 62% des revenus qui témoigne du succès du Mondial organisé au Brésil.

chiffre d'affaires FIFA

Si les revenus sont en perpétuel hausse, en revanche, l’institution observe une baisse de ses profits au cours de la dernière période. Alors que la FIFA avait enregistré un résultat net positif de l’ordre de 631 millions de dollars lors de la période 2007-10, les profits ont baissé de 46% au cours de la période suivante pour atteindre seulement 338 millions de dollars.

Cette baisse du résultat net s’explique évidemment pour une hausse des dépenses opérationnelles. Alors que les charges s’élevaient à 3,558 milliards de dollars sur la période 2007-10, elles ont connu une hausse importante de 51% pour atteindre 5,380 milliards de dollars sur 2011-14. La FIFA explique cette inflation par une augmentation des dépenses consacrées aux programmes de développement. Néanmoins, cela n’a pas empêché l’institution d’enregistrer des exercices en excédent budgétaire lors de chaque année depuis 2007.

Résultat net FIFA

Une grande partie des revenus de la FIFA provient des droits TV

Clairement, les droits TV représentent la source principale des revenus de l’institution. Ainsi, sur la période 2011-14, les recettes télévisuelles ont rapporté 2,484 milliards de dollars à la FIFA. Cela représente plus de 43% des revenus totaux de la FIFA. Des revenus qui sont plus importants que les recettes commerciales qui ont rapporté sur la période un peu moins de 2 milliards à l’institution.

Enfin, l’accumulation de bénéfices réalisés par la FIFA au cours des dernières années permettent à l’institution d’accroitre sans cesse ses réserves lui assurant des revenus financiers confortables. A l’issue de l’exercice 2014, les réserves de la FIFA s’élevaient à 1,523 milliard de dollars. Les fonds détenus par la FIFA ont notamment permis à l’institution de générer 310 millions de dollars de revenus financiers dont 233 millions provenant d’échanges de devises sur la période 2011-14.

La saine gestion financière présentée par la FIFA constitue un argument supplémentaire en faveur d’une réélection de Joseph Blatter. Alors que l’issue de l’élection présidentielle de la FIFA ne fait guère de doute, ce nouvel élément vient encore renforcer la position de favori du candidat helvétique.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez16
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer