Economie

FIFA : quelle est la rémunération du président Gianni Infantino ?

salaire-gianni-infantino-president-fifa

Alors que la restauration de l’image de la FIFA figure parmi les priorités de son programme, le président de la confédération internationale Gianni Infantino a réalisé un geste symbolique en consentant à une importante baisse de rémunération par rapport à son prédécesseur tout en acceptant une totale remise à plat du système de primes concernant les principaux dirigeants de l’institution. Explications…

Alors que les premiers mois de présidence de Gianni Infantino ont été entachés par une polémique naissante au sujet de son contrat avec la FIFA, le nouveau président italo-suisse de l’institution a souhaité clore rapidement le sujet en publiant les détails concernant sa rémunération pour l’exercice 2016.

Conformément aux décisions prises par la sous-commission chargée des rémunérations de la FIFA, présidée par Tomaž Vesel, et acceptées par Gianni Infantino ; le nouveau président de la FIFA percevra une rémunération fixe de l’ordre de 1,5 million de francs suisses (1,37 M€) par an. En plus de cette rémunération annuelle, le dirigeant de la confédération internationale aura à sa disposition une voiture de fonction et son hébergement sera pris en charge par la FIFA. Conformément au règlement  des dépenses de la FIFA, Gianni Infantino pourra également se faire rembourser jusqu’à 2 000 francs suisses de frais par mois.

En 2016, Gianni Infantino ainsi que les autres dirigeants de la FIFA ne percevront pas de primes pour leurs fonctions. En effet, la sous-commission chargée des rémunérations a décidé de plancher sur un nouveau système de primes permettant d’éviter les dérives constatées par le passé. Le nouveau système sera présenté à la présidence de l’institution d’ici quelques mois et devrait rentrer en vigueur à partir de 2017.

« Compte tenu des malentendus et fausses déclarations ayant émaillé ce processus et ma rémunération, je suis heureux de voir cette affaire se résoudre et d’avoir signé un contrat de travail valide […] En outre, les éléments financiers du contrat reflètent plus que tout ma grande détermination à mettre fin à des comportements qui ont récemment conduit à des abus. L’annonce d’aujourd’hui illustre l’importance que la nouvelle direction de la FIFA accorde à la transparence et la bonne gouvernance » a alors déclaré Gianni Infantino fin août, lors de l’annonce de sa rémunération.

La FIFA a présenté un exercice déficitaire en 2015

Toujours selon les informations de la sous-commission chargée des rémunérations de la FIFA, le nouveau salaire de Gianni Infantino représente moins de 25% de la somme annuelle moyenne perçue par son prédécesseur lors de la période 2010-15. Alors que la rémunération de Sepp Blatter a souvent été un sujet tabou, son salaire annuel concernant l’exercice 2015 a été révélé dans le rapport financier de la FIFA. L’ancien dirigeant suisse a ainsi perçu 3,634 M$ dont 2,964 M$ de salaire brut fixe.

Outre la transparence concernant ce sujet, l’effort financier réalisé par Gianni Infantino sera certainement très apprécié au sein de la FIFA. Lors de l’exercice 2015, la confédération internationale a révélé un résultat déficitaire de l’ordre de 122 M$. C’est la première fois depuis 2002 que l’institution présente un bilan financier négatif. Néanmoins, la FIFA a largement les moyens de supporter un tel déficit : la confédération possèdait encore des réserves financières à hauteur de 1 340 M$ à la clôture de l’exercice 2015…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à suivre notre page Facebook

 


Source photo à la Une : © Flickr.com (Piotr Drabik)

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer