Economie

Everton FC parviendra-t-il à financer son projet de nouveau stade ?

Alors qu’Everton FC vient d’annoncer un résultat net déficitaire pour l’exercice 2014-15 malgré un chiffre d’affaires record, la direction compte sur la hausse des droits TV et une augmentation significative de ses revenus de billetterie via un déménagement de stade pour rééquilibrer ses comptes à l’avenir. Néanmoins, le projet de nouveau stade pourrait avoir du plomb dans l’aile. Explications…

Régulièrement aux portes d’une qualification pour la Ligue des Champions lors des derniers exercices, la direction d’Everton FC cherche depuis plusieurs années à accroître ses capacités financières pour tenter de s’installer dans le Big 4 de Premier League. Une tâche ardue qui passe essentiellement par l’internationalisation de la marque Everton et par un déménagement de Goodison Park devenu trop vétuste pour permettre au club de dynamiser ses recettes de billetterie BtoB.

Alors qu’un projet de construction d’un nouveau stade de 50 000 places assises dans le nord de Liverpool était en passe d’être bouclé, il pourrait connaître un sévère contretemps voire un abandon d’après les propos tenus par Robert Elstone, directeur général d’Everton FC, lors d’une assemblée générale des actionnaires. Ce dernier a alors indiqué que la municipalité n’avait pas du tout avancé sur le plan de réhabilitation du quartier de Walton Hall Park, zone au milieu de laquelle serait édifié le nouveau stade d’Everton FC.

Après avoir entendu les propos de Robert Elstone, le maire de Liverpool Joe Anderson a tenu à vivement réagir afin de donner sa propre version des faits. « Certaines personnes semblent oublier que ce n’est pas le rôle de la mairie de financer ce type de projet, incluant un potentiel nouveau stade pour Everton FC. De plus, personne ne doit oublier la terrible situation financière dans laquelle se trouve actuellement la mairie de Liverpool » a alors commenté le maire.

Joe Anderson a tenu à rappeler que la mairie de Liverpool est actuellement engagée sur un plan de réduction de son budget de 156 M£ sur trois ans. Un plan d’austérité qui avait déjà conduit la mairie à réaliser des économies à hauteur de 173 M£ lors de la précédente période. Etant donné la conjoncture économique, il est alors impossible pour la municipalité de s’engager financièrement dans un projet estimé à 300 M£.

D’après certains élus locaux, la direction d’Everton FC chercherait à désigner un bouc émissaire pour annoncer l’abandon d’un projet qu’il ne parvient pas à financer. Et ce bouc émissaire serait alors la municipalité, qui ne s’était pourtant jamais prononcée sur un quelconque engagement financier. Si la direction venait à abandonner ce projet, cela constituerait le troisième plan de déménagement de stade avorté en une décennie après les échecs du Kings Dock projet en 2003 et Destination Kirkby en 2009.

Pourtant, le club d’Everton FC a impérativement besoin d’un nouveau stade ou d’une modernisation de Goodison Park afin d’accroître ses revenus de billetterie. Lors des 5 derniers exercices, Everton FC n’a plus enregistré aucune croissance de cette source de revenus. Une stagnation voire une légère régression qui ne permet plus au club d’accroître sa compétitivité sportive sans générer des déficits : lors de l’exercice 2014-15, le club a présenté un résultat net déficitaire de 4,068 M£.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 


Source photo à la Une : © Everton Football Club (Facebook)

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer