Economie

Le financement du Stade des Lumières est bouclé

Après de multiples rebondissements dus à l’opposition politique locale ou à des problèmes financiers, l’Olympique Lyonnais a enfin bouclé le financement du futur stade des lumières. Selon le président Jean-Michel Aulas, les travaux pourraient démarrer dès le 1er août.

L’olympique lyonnais tient le financement de son nouveau stade. Celui-ci a été validé samedi dernier et annoncé par Jean-Michel Aulas en personne. Ainsi, le club rhodanien a réussi à trouver son financement de 405 millions d’euros pour démarrer la construction.

Freiné à de multiples reprises par des élus locaux de l’opposition ou encore par la rétractation de partenaires financiers, Jean-Michel Aulas ne souhaite plus perdre de temps pour l’édification de la nouvelle enceinte de 60 000 places. Il compte prendre possession des lieux lors de la deuxième partie de la saison 2015-16. Les travaux devraient alors débuter dès jeudi prochain.

Quel financement pour le nouveau stade de l’OL

Mais qui financera les 405 millions d’euros de coûts de construction ? L’OL va tout d’abord mettre la main à la poche en puisant dans ses fonds propres. Le club sort une enveloppe de 135 millions d’euros qui correspond à un tiers des coûts totaux.

Ensuite l’OL a conclu deux contrats de financements obligataires avec le constructeur du stade Vinci et la Caisse des Dépôts et Consignations pour une somme totale de 112 millions d’euros. Vinci avancera 80 millions d’euros alors que la Caisse des dépôts prend en charge 32 millions d’euros. La Caisse des Dépôts est l’unique partenaire public de ce financement.

Enfin, 11 établissements bancaires ont accordé un prêt de 144,5 millions d’euros à l’OL. Pour compléter le financement, le club a prévu de gagner 13,5 millions d’euros de revenus lors de la phase de construction.

Jean-Michel Aulas est très enthousiaste

Jean-Michel Aulas n’a pas caché sa joie lors de l’annonce du plan de financement. Selon le président de l’OL, la nouvelle enceinte devrait rapporter à son club entre 70 et 100 millions d’euros de revenus additionnels. Cette ressource supplémentaire lui permettra à l’avenir de concurrencer le PSG et l’ASM.

jean michel aulas

Jean-Michel Aulas est une homme heureux : il a bouclé le financement de l’édifice qui doit symboliser le retour de l’OL au premier plan national.

Mais avant de pouvoir exploiter complètement cette nouvelle source de revenus, le club devra rembourser de lourds emprunts. En effet, sans compter les intérêts, le club devra rembourser sur une échéance d’environ 50 ans, l’intégralité des 144,5 millions d’euros empruntés auprès des établissements bancaires. De même, le club devra également rembourser une grosse partie des 112 millions d’euros de financements obligataires.

En attendant, le club cherche à dénicher un partenaire pour le contrat de naming de son futur stade…

Google Plus

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer