Economie

Le marché européen du sponsoring maillot enregistre une forte croissance

revenus sponsoring maillot football européen

L’agence de référence Repucom vient de sortir la version 2015-16 de son étude European Football Jersey Report permettant de comparer les investissements perçus par les principaux championnats européens en termes de sponsoring maillot. Si le marché est en forte croissance, il masque en revanche de profondes disparités entre les différentes compétitions. Explications…

Chaque année, l’agence Repucom publie au mois de mars son étude concernant les investissements en sponsoring maillot perçus par les 6 principaux championnats européens (Premier League, Liga BBVA, Bundesliga, Ligue 1, Serie A et Eredivisie). Lors de cette édition 2015-16, le marché a connu une nouvelle croissance à deux chiffres, proche de 13%, permettant aux clubs de générer des recettes à hauteur de 830 M€ contre 736 M€ lors de l’exercice 2014-15.

Si le secteur se porte bien, il existe en revanche des disparités entre les différentes compétitions. Sans surprise, la Premier League est le moteur de cette croissance. Le championnat anglais enregistre une forte progression de 35,2% pour désormais atteindre 330 M€. Désormais, la Premier League représente près de 40% des revenus totaux de sponsoring maillot générés par les six principaux championnats européens ! Le renforcement de l’exposition internationale de la compétition attire de plus en plus de sponsors, prêts à miser des sommes très élevées pour s’associer à un club de Premier League. Une hausse de visibilité internationale qui tire les revenus de tous les clubs vers le haut. D’ailleurs, la Premier League est le deuxième championnat présentant le plus fort taux d’investissements internationaux derrière la Liga BBVA.

En revanche, si le championnat espagnol présente toujours un très important ratio de capitaux étrangers, la compétition a également connu une baisse de ses revenus de sponsoring de 7% pour désormais s’établir à 105 M€. Une baisse de recettes qui est notamment symbolisée par l’absence de contrat de sponsoring maillot principal signé par Valencia CF ou encore Sevilla FC, deux clubs ayant pourtant disputé la phase de poules de la Ligue des Champions. La Serie A se situe dans une position similaire avec une contraction de ses recettes de l’ordre de 1%. L’AS Roma n’a également présenté aucun sponsor maillot cette saison malgré son parcours européen. Néanmoins, les deux championnats pourront compter sur différents facteurs pour relancer leur croissance de revenus de sponsoring à l’avenir : la Liga misera sur le développement important de sa visibilité à l’international alors que les clubs de Serie A compteront certainement sur la reprise économique de son marché intérieur pour attirer de nouveaux acteurs.

Alors que les différents championnats européens présentent des évolutions hétérogènes, la Ligue 1 s’en sort plutôt bien d’après les chiffres dévoilés au sein de l’étude. Le championnat français affiche une croissance de 7,29% de ses revenus, soit le deuxième taux le plus élevé derrière la Premier League. Le championnat français enregistre désormais des revenus de sponsoring maillot à hauteur de 103 M€. Il pointe au 4ème rang et il n’accuse plus qu’un retard de 2 M€ sur la Liga BBVA. Néanmoins, le seul bémol concerne la captation de revenus provenant d’entreprises étrangères : ils ont baissé de 3 M€ par rapport à la saison dernière alors qu’ils constituent le moteur de la très forte croissance de la Premier League.

« D’après le taux de croissance enregistré, le sponsoring maillot au sein des principaux championnats européens devraient dépasser la barre du milliard d’euros d’ici quelques saisons. La Premier League continue à soutenir fortement cette croissance avec une progression de ses recettes bien plus rapide que ses concurrents sur le continent. Le football européen attire de lourds investissements provenant de l’étranger ce qui souligne l’attractivité du secteur à l’international » a alors commenté Jon Stainer, Directeur Général de Repucom Royaume-Uni et Irlande.

Concernant les pays les plus représentés, les sociétés provenant des Emirats Arabes Unis sont les plus gros investisseurs au sein de ce marché. Elles ont dépensé 163 M€ en sponsoring maillot lors de cet exercice 2015-16. Des investissements qui sont tirés vers le haut par les principales compagnies aériennes de la région (Etihad, Emirates). Les sociétés allemandes se classent au deuxième rang (136 M€), devançant les Etats-Unis (87 M€). La progression des sociétés américaines est due aux investissements opérés par son secteur automobile, symbolisés notamment par le partenariat conclu entre Chevrolet et Manchester United.

Enfin, au niveau des secteurs d’activités, les acteurs de paris en ligne ont fait un énorme bond en avant lors de cette édition en enregistrant une progression de 180% de leurs investissements par rapport à 2014-15. Les principaux acteurs de cette industrie ont investi 42 M€ en sponsoring maillot. En un an, ce secteur d’activité est passé du 11ème au 6ème rang en tant qu’investisseurs au sein du marché du sponsoring maillot du football européen.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Source photo à la Une : © Capture vidéo Chelsea Football Club (Youtube)

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer