Marketing

La Liga féminine espagnole est en passe de signer un important contrat de sponsoring !

Pour la première fois de son histoire, le championnat espagnol de première division féminine devrait signer un accord majeur central de sponsoring pour les prochaines saisons. Un partenariat qui illustre le développement économique du football féminin dans la péninsule ibérique. Explications…

Quelques semaines après l’inauguration d’un espace dédié au football féminin au sein de la boutique officielle du FC Barcelone située au Camp Nou, une deuxième bonne nouvelle synonyme de développement économique devrait enchanter les dirigeants du football féminin espagnol.

D’après les informations révélées dans la presse ibérique, la direction de LaLiga serait en passe de signer un premier partenariat central de grande envergure pour le championnat de première division féminine. L’entreprise spécialisée dans la distribution d’électricité et basée à Bilbao Iberdrola a manifesté son intérêt pour signer un contrat avec LaLiga Femenina. Et cette dernière serait prête à investir entre 1,3 et 1,7 M€ – en fonction des droits attribués – sur une durée de 3 ans.

Pour le moment, les conditions de l’accord n’ont pas encore été entièrement définies. Néanmoins, le partenariat devrait ressembler aux dispositifs mis en place entre Allianz et le championnat allemand de première division féminine. Partenaire depuis 2014 du football féminin allemand, la compagnie d’assurances possède son logo sur chacune des tenues officielles des équipes, qui est également visible en fond lors de toutes les interviews réalisées dans le cadre du championnat. Pour une telle visibilité, Allianz débourse 1,2 M€ par saison et accorde une enveloppe supplémentaire de 100 000 € à chacun des clubs. Cependant, Iberdrola pourrait également négocier le naming de la compétition.

Si cet accord constituera une bonne nouvelle pour le football féminin espagnol, il permet également de répondre en partie aux objectifs fixés par Javier Tebas, patron de la ligue espagnole. Ce dernier compte sur 4 M€ de recettes commerciales générées centralement par la première division féminine du pays. Et tant que cet objectif ne sera pas atteint, il devrait s’engager à accorder une subvention pour contribuer au développement de la compétition.

Etant donné le rythme de développement du football féminin en club au sein de la péninsule ibérique, il ne serait pas étonnant de retrouver rapidement les principaux clubs de Liga (FC Barcelone, Athletic Bilbao) lors des derniers tours de Ligue des Champions féminine lors des saisons à venir. L’Olympique Lyonnais et le PSG sont prévenus…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous abonner à notre compte Twitter


Source photo à la Une : © FC Barcelona Femení (Facebook)

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer