Economie

Le football professionnel espagnol a connu une hausse des cas de salaires impayés

Alors que le football professionnel espagnol se félicitait en septembre dernier de la réduction globale de son niveau d’endettement fiscal, l’Association des Footballeurs Espagnols a révélé une recrudescence des cas de salaires non-versés au joueur au cours de l’année 2014. Une situation qui inquiète les dirigeants de la Ligue. Explications…

L’Association des Footballeurs Espagnols (AFE) a dévoilé des chiffres alarmistes pour démarrer l’année 2015. En effet, cette dernière a révélé une forte recrudescence des cas de salaires impayés au sein des championnats de Liga BBVA et Liga Adelante au cours de l’année civile 2014. Une situation qui est à contre-courant des efforts réalisés par les clubs ibériques pour diminuer leur endettement fiscal.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Ainsi, au sein des championnats de première et deuxième divisions, l’AFE a recensé 60 réclamations de salaires impayés pour un montant total de 7,003 M€. En 2013, cette même association avait communiqué sur le décompte de seulement 34 cas de salaires impayés pour une somme totale avoisinant 1,5 M€.  Lors de l’année 2014, treize clubs professionnels espagnols seraient ainsi concernés par une dette salariale.

En revanche, la situation s’améliore en Segunda Division B, équivalent de la troisième division espagnole. Au sein de cette division, le nombre de réclamations a baissé de 72% en un an et le montant total concerné est également en baisse de 53%. 28 cas ont ainsi été enregistrés en 2014 concernant 11 clubs pour une somme totale de 234 212 €.

Les clubs professionnels espagnols priorisent leurs remboursements fiscaux

Alors que la LFP espagnole n’hésitait pas à communiquer en septembre dernier sur la diminution de l’endettement fiscal des clubs professionnels du pays, les chiffres énoncés par l’AFE tombent mal. En effet, entre 2012 et septembre 2014, l’endettement fiscal des clubs espagnols est passé de 602 à 480 M€. Une diminution qui est clairement due à l’adoption d’un arsenal coercitif visant à cesser et à diminuer drastiquement l’endettement fiscal des clubs.

Malheureusement, la volonté politique mise au service du remboursement fiscal des clubs professionnels espagnols n’a pas été dupliquée en ce qui concerne les salaires impayés. Ainsi, les clubs des championnats des deux premières divisions ont clairement priorisé le remboursement de leurs dettes fiscales au détriment des dettes salariales. Un phénomène qui a été avancé par l’AFE comme principale explication à cette hausse significative des cas de salaires impayés.

endettement fiscal liga bbva

La LFP compte rapidement mettre en place des mesures importantes afin de réduire drastiquement tout type d’endettement au sein du football espagnol. La direction de la Ligue espagnole compte tout d’abord réformer le système des droits TV du championnat. Javier Tebas, patron de la LFP espagnole, a ainsi évoqué une mutualisation de la commercialisation des droits TV du championnat de Liga BBVA à l’horizon 2016-17. Une réforme tant attendue par les petits clubs professionnels espagnols qui espèrent, grâce à cette réforme, accroître significativement leurs recettes afin de diminuer globalement leur niveau d’endettement. Une réforme qui est beaucoup évoquée mais dont sa concrétisation n’a pas encore été officiellement dévoilée par les dirigeants du football espagnol.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer