Economie

Le football professionnel français réduit ses déficits

bilan financier football professionnel français

Même si les championnats de Ligue 1 et Ligue 2 devraient présenter un déficit relativement important concernant l’exercice 2014-15, les clubs professionnels français ont tout de même réalisé d’importants efforts pour contenir ce dernier dans un contexte économique et fiscal difficile. Explications…

D’après les informations révélées aujourd’hui dans le quotidien L’Equipe, le déficit cumulé des clubs professionnels français (L1 + L2) devrait se situer autour de la barre des 67 M€ concernant l’exercice 2014-15. Un premier mail a été envoyé par Frédéric Thiriez à l’ensemble des dirigeants des clubs français pour annoncer les résultats finaux avant publication à la mi-mars des travaux réalisés par la DNCG.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Dans le détail, la Ligue 1 affiche un résultat net déficitaire supérieur à 56 M€. Un montant qui est en forte réduction par rapport à l’exercice 2013-14 au cours duquel le championnat avait alors affiché des pertes à hauteur de 102,132 M€ ! Cette réduction de 45% du déficit serait notamment due aux efforts déployés par les clubs pour réduire leur masse salariale. Les clubs ont également augmenté les recettes enregistrées via la cession de joueurs.

La réduction des pertes affichée par la Ligue 1 est une réelle performance alors que le championnat a affronté un contexte fiscal défavorable – mise en place de la taxe à 75% – et un cycle économique difficile avec une légère contraction des recettes télévisuelles. Néanmoins, la L1 a tout de même affiché un niveau de pertes financières supérieur au résultat prévisionnel dévoilé au printemps dernier par la DNCG (-44,309 M€) et basé sur les projections des clubs.

De son côté, la Ligue 2 devrait afficher une perte supérieure à 11 M€ concernant l’exercice 2014-15. Un résultat qui est contrasté par rapport aux bénéfices de l’ordre de 10 M€ présentés lors de l’exercice 2013-14. Néanmoins, ce chiffre positif présenté par le championnat était un trompe l’œil : la Ligue 2 avait notamment bénéficié d’un résultat exceptionnel positif de 15,6 M€. Le déficit lors de la saison 2012-13 de la L2 s’était notamment élevé à hauteur de 21,3 M€.

Globalement, les chiffres présentés par le football professionnel français sont convenables compte tenu de l’environnement auquel est confronté le secteur. La LFP compte sur l’entrée dans le nouveau cycle de droits TV à compter de la saison 2016-17 pour que le football professionnel français retrouve un résultat financier positif.  Un équilibre budgétaire qui n’a plus été atteint depuis la saison 2007-08…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 

 *donnée complétée via l’article publié dans l’édition du jour de L’Equipe

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer