Economie

La fréquentation des stades continue à augmenter dans le football européen

D’après une étude dévoilée par l’agence KPMG, les deux premières divisions du top 5 des championnats européens (Espagne, Angleterre, Allemagne, Italie, France) ont connu une hausse globale de leurs affluences de l’ordre de 1% lors de la saison 2014-15. Une tendance haussière qui devrait se poursuivre lors des saisons à venir grâce aux travaux de modernisation des enceintes. Explications…

Le football européen se porte toujours aussi bien. D’après une étude divulguée par KPMG, les deux premières divisions des 5 principaux championnats européens ont attiré quelques 77 millions de spectateurs lors de la saison 2014-15. Un chiffre qui est en hausse de 1% par rapport à la saison 2013-14.

Cela représente une affluence moyenne de 19 500 spectateurs par rencontre même s’il existe d’importantes disparités entre les différents championnats. Concernant uniquement l’élite des 5 championnats européens, le nombre moyen de spectateurs flirte désormais avec la barre des 30 000.

De façon assez surprenante, la plus forte hausse est à mettre à l’actif de la Liga Adelante (D2 espagnole) qui a enregistré une progression de 38% de son nombre de spectateurs. Cela représente une hausse de 2 300 spectateurs supplémentaires par match, permettant à la D2 espagnole d’approcher la barre des 10 000 personnes par rencontre. Néanmoins, la compétition n’est pas encore au niveau des affluences enregistrées par la D2 allemande et anglaise dont les chiffres sont supérieurs à 17 000 spectateurs par rencontre.

Concernant le marché français, la Ligue 1 enregistre la plus forte progression des D1 européennes étudiées avec un taux de 6%. La livraison des nouveaux stades en vue de l’Euro 2016 explique en partie cette hausse importante de spectateurs. Avec un stade Vélodrome rénové, l’OM contribue significativement à cette progression. Le scénario du championnat – avec du suspens à tous les niveaux jusqu’à la fin –  a également eu un effet sur la croissance de l’affluence moyenne.

Si les nouvelles sont bonnes pour la Ligue 1, en revanche, la Ligue 2 connait la plus forte baisse de fréquentation des stades des 10 compétitions étudiées. La chute est de l’ordre de 22% par rapport à la saison 2013-14. L’absence de clubs comme le RC Lens et le FC Metz – qui ont depuis été à nouveau relégués en Ligue 2 – explique cette chute brutale. Néanmoins, le manque d’attractivité du championnat et sa programmation – avec une journée se jouant essentiellement le vendredi – ne permettent pas à la Ligue 2 française de rattraper son retard d’affluence sur les championnats de D2 anglaise, allemande ou espagnole.

étude kpmg affluence moyenne 2014-15

La hausse du nombre de spectateurs devrait se prolonger

A l’avenir, les championnats européens devraient continuer à enregistrer une croissance de leurs affluences. La Premier League et la Bundesliga connaissent des taux de remplissage supérieurs à 90% et de nombreux clubs envisagent d’entamer des travaux de modernisation pour accroître leurs capacités. En Premier League, Liverpool FC et Manchester City ont déjà entamé des aménagements de leurs enceintes alors que Chelsea FC devrait bientôt imiter ses deux concurrents. Tottenham envisage également de se doter d’un nouveau stade.

En Ligue 1, les clubs vont bientôt profiter du second effet de l’Euro 2016. Après avoir obtenu la refonte des différentes enceintes concernées par l’événement, l’organisation de la compétition continentale reine devrait avoir un effet dynamisant concernant la population française. Enfin, en Serie A, de nombreux grands clubs envisagent d’investir dans la propriété de leurs stades afin d’obtenir des outils modernes hautement rémunérateurs à l’image de la Juventus FC.

Indéniablement, les principaux championnats du football européen ne connaissent pas la crise et l’indicateur de l’affluence moyenne démontre ce constat…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer