Droits TV

Le gouvernement espagnol annonce la mutualisation des droits TV de Liga BBVA

Par décret, le gouvernement espagnol a officiellement ouvert la voie à la mutualisation de la commercialisation des droits TV des championnats espagnols de football professionnel à compter de la saison 2016-17. Une décision politique qui était fermement soutenue par la direction de la LFP espagnole. Explications…  

Le président de la ligue de football professionnel espagnol, Javier Tebas, en avait fait la priorité de son mandat. Ce dernier a officiellement gagné son combat grâce au décret prononcé hier soir par le gouvernement espagnol. Le pouvoir politique a ainsi ordonné la mutualisation de la commercialisation des droits TV des championnats professionnels de football à partir de la saison 2016-17 pour une première période de 3 ans.

Il s’agit d’un véritable soulagement pour la LFP espagnole qui appuyait cette décision depuis de nombreux mois. Soutenue dans cette démarche par de nombreux clubs de Liga BBVA dénonçant le partage inéquitable des droits TV du championnat, la LFP espérait faire passer sa réforme via le gouvernement pour asseoir la légitimité de la décision. Les lenteurs liées au temps politique ont obligé certaines associations réunissant des petits actionnaires de clubs de Liga BBVA à saisir l’Union Européenne afin de dénoncer la redistribution inéquitable des recettes télévisuelles au sein du championnat espagnol, faussant toute concurrence au sein de la compétition.

Via le décret prononcé, les conditions de distribution des revenus ont été complètement fixées. La LFP collectera 98% de la somme perçue pour la vente centralisée des droits TV domestiques et étrangers des compétitions de football espagnol professionnel. La fédération espagnole (RFEF) récupèrera 2% de la somme qu’elle utilisera pour la promotion du football féminin (0,5%) ou encore qu’elle redistribuera aux compétitions de football amateur.

Parmi l’argent collecté par la LFP, 90% sera redistribué aux clubs de Liga BBVA et 10% aux formations de Liga Adelante (D2 espagnole). Au sein du championnat de Liga BBVA, 50% de la somme sera répartie de manière équitable, 25% selon les performances obtenues lors des 5 saisons précédentes et 25% selon un critère de notoriété.

Au sein du championnat de Liga Adelante, 70% de la somme télévisuelle sera répartie de façon égalitaire. 15% des recettes seront ensuite distribuées en fonction des résultats obtenus lors de la saison écoulée. Enfin, 15% seront répartis en fonction du même critère de notoriété utilisé en Liga BBVA.

Le Real Madrid et le FC Barcelone risquent-ils une baisse de leurs revenus TV ?

A première vue, le Real Madrid et le FC Barcelone semblent les deux grands perdants de cette réforme. D’ailleurs, les dirigeants des deux clubs se montraient les plus hostiles à une mutualisation de la commercialisation des droits TV du championnat. Jusqu’à présent, les deux clubs se partageaient 280 M€ des 755 M€ de recettes TV par saison enregistrées par le championnat de Liga BBVA. A eux deux, ils accumulaient plus de 37% des droits TV de la compétition.

droits tv liga bbva 2013-14

Si la réforme des droits TV privilégie une distribution plus égalitaire, le Real Madrid et le FC Barcelone ne vont pas nécessairement subir une baisse de leurs recettes télévisuelles. En effet, la LFP espère profiter de la mutualisation pour réévaluer fortement les droits TV étrangers de la compétition. Une augmentation qui doit permettre à la Liga BBVA d’atteindre des recettes TV à hauteur d’un milliard d’euros par saison à compter de l’exercice 2016-17.

Au final, la réforme des droits TV tant attendue en Liga BBVA doit donner lieu à un accord gagnant-gagnant favorisant la compétitivité de l’ensemble du championnat espagnol. Le gouvernement espagnol compte également sur la mutualisation des droits TV pour accélérer le remboursement des dettes contractées par les clubs professionnels du pays auprès du Trésor Public…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer