Economie

Guangzhou Evergrande condamné à payer une amende par les autorités chinoises ?

guangzhou evergrande amende

Quelques mois seulement après avoir cassé sa tirelire pour recruter Jackson Martinez en provenance de l’Atletico de Madrid, le club de Chinese Super League Guangzhou Evergrande a été condamné par la justice chinoise dans une affaire l’opposant à un de ses anciens sponsors. Néanmoins, le jugement rendu par les autorités n’est pas complètement en défaveur du club chinois. Eclairage…

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour le club de Guangzhou Evergrande en cette année 2016. Après avoir été éliminée de façon assez surprenante dès la phase de poules de la Ligue des Champions AFC au mois d’avril dernier – alors que le club chinois était tenant du titre – la formation de Chinese Super League vient d’être condamnée à verser une importante amende par les autorités chinoises.

Le tribunal de Guangzhou Huadu vient de trancher un litige opposant depuis le mois de novembre dernier le club de Guangzhou Evergrande et la société commerciale Dongfeng Nissan, ancien partenaire de sponsoring du club chinois. Le constructeur automobile reprochait au club de Chinese Super League de ne pas avoir affiché son enseigne sur son maillot officiel lors de la finale retour 2015 de la Ligue des Champions AFC opposant Guangzhou à Al-Ahli, conformément aux termes contractuels signés par les deux parties. En effet, lors de cette rencontre remportée par Guangzhou Evergrande sur un but d’Elkeson, la direction du club chinois avait décidé unilatéralement d’afficher un nouveau sponsor, Evergrande Life, sur sa tenue officielle.

La facture ne sera pas si élevée pour Guangzhou Evergrande

Après plusieurs mois de procédures, la justice chinoise a donc donné raison au constructeur Dongfeng Nissan. Elle a ainsi condamné Guangzhou Evergrande à payer une amende de 24,77 millions de yuans, soit 3,8 M$, à son ancien partenaire Dongfeng Nissan afin de le dédommager du préjudice.

Néanmoins, le club de Guangzhou Evergrande n’a pas tout perdu dans cette affaire. Car le tribunal de  Guangzhou Huadu a également ordonné à Dongfeng Nissan d’honorer sa dernière tranche de paiement concernant son partenariat commercial conclu avec le club de Chinese Super League. Un paiement qui avait été suspendu en raison du litige opposant les deux parties. Dongfeng Nissan, qui avait conclu un accord à hauteur de 110 millions de yuans pour apparaître sur le maillot de Guangzhou Evergrande lors de la saison 2015, devra donc s’acquitter de la dernière tranche de l’accord, évaluée à hauteur de 24 millions de yuans.

Au final, à quelques centaines de milliers de yuans près, les deux acteurs ont été renvoyés dos à dos par la justice chinoise…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous abonner à notre compte Twitter


Source photos : © Capture d’écran video ESPNFC.com

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer