Stratégie

Pourquoi la guerre Thiriez – Le Graët est-elle déclarée ?

Alors que la gouvernance du football français a suscité de nombreux conflits au cours des derniers mois, un nouveau front a éclaté cette semaine. Frédéric Thiriez et Noël Le Graët ont déclenché les hostilités en se critiquant très sévèrement par presse interposée. Un conflit qui pourrait trouver sa source dans les élections qui interviendront fin 2016…

Tout a commencé par une première intervention de Frédéric Thiriez dans le quotidien Le Figaro à la veille de l’assemblée fédérale de la FFF qui devait notamment statuer sur l’affaire Benzema. Lors de cette interview, le président de la Ligue a essayé de se positionner au-dessus de la mêlée en montrant la voix à suivre dans l’affaire Benzema – Thiriez a prôné la fermeté – tout en pointant les dysfonctionnements actuels de la FFF. Il s’agissait en somme d’un tacle glissé réalisé à l’encontre de Noël Le Graët.

Le président de la FFF, Noël Le Graët, n’a pas tardé à réagir. Lors de la conférence de presse expliquant sa décision prise à l’encontre de Karim Benzema, il a notamment profité d’une question posée au sujet de l’intervention de Frédéric Thiriez dans Le Figaro pour réagir de façon surprenante et virulente. « J’ai dit que j’aimais fréquenter les gens qui connaissaient quelque chose en football. Je note que 100% des journalistes prétendent que Thiriez ne connait pas grand-chose en football… » a alors sèchement répondu le patron de la fédération.

 

Les deux hommes étaient réunis hier physiquement au conseil fédéral de la FFF. Lors de son intervention, Frédéric Thiriez aurait été copieusement sifflé d’après les propos relayés dans l’édition du jour de L’Equipe. « Je ne sais pas si ceux qui ne connaissent rien au football sont légitimes à parler à cette tribune » a alors lancé le patron actuel de la LFP. De son côté, Noël Le Graët a évité l’affrontement frontal mais il a tout de même émis des doutes au sujet de la gouvernance actuelle de la LFP…

Si l’affaire de la réforme du système de promotion/relégation au sein des premières divisions du football français a clairement refroidi les relations entre les dirigeants de la FFF et de la LFP, ce regain de tension pourrait être dû à d’autres enjeux bien plus importants. En fin d’année 2016, des nouvelles élections se tiendront pour réélire les présidents de la FFF et de la LFP. En grosse difficulté au sein de la Ligue – les dirigeants de Ligue 2 souhaitent le faire partir par tous les moyens et il perd peu à peu les soutiens des gros clubs de Ligue 1 – Frédéric Thiriez pourrait être tenté de saisir sa chance concernant la conquête de la fédération.

De son côté, Noël Le Graët ne s’est pas prononcé encore sur ses ambitions au-delà de ce mandat. Il fera une annonce autour du mois d’octobre 2016. Un calendrier qui coïncide notamment avec les prochaines élections à la tête de la LFP. En attendant, l’homme fort de la fédération est certain d’une chose : il fera tout pour empêcher Thiriez de s’emparer du pouvoir à la fédération même s’il décidait de ne pas se représenter.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 


Source photo à la Une : © lexpress.fr

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer