Economie

Hafiz Mammadov n’a pas pu sauver le FC Bakou

Le club de la capitale azérie, le FC Bakou, a été officiellement rétrogradé administrativement en deuxième division par la fédération du pays. Propriété d’Hafiz Mammadov, cela donne une indication sur l’état des finances de l’oligarque et un mauvais signal pour le RC Lens. Explications…

Propriété de l’homme d’affaires azéri Hafiz Mammadov, le FC Bakou a connu une saison 2014-15 encore plus difficile que le RC Lens. Sur le plan sportif, le club a achevé la saison à l’avant-dernière place en enregistrant 20 défaites pour seulement 3 victoires. Si le club ne termine pas dernier, il le doit seulement au forfait du club d’Araz-Nakhitchevan, empêtré dans une affaire de matchs truqués.

Si le côté sportif s’est nettement dégradé pour un club ayant remporté deux titres de champion d’Azerbaïdjan en 2003 et 2006, c’est évidemment dû aux problèmes financiers d’Hafiz Mammadov. Contrairement au RC Lens qui a pu tenir ses obligations financières tout au long de la saison, le FC Bakou a multiplié les retards de paiement au niveau des salaires des joueurs et du personnel administratif. Lâché par ses sponsors – l’équipementier Kappa a quitté le club en début de saison – le FC Bakou a également accumulé un endettement important envers le fisc azéri ce qui lui vaut d’être placé sur la liste noire par l’administration fiscal du pays.

Une situation épouvantable qui s’est dégradée en début d’année 2015. Devant les retards de paiement conséquents, les derniers joueurs du club profitant d’une certaine cote sur le marché en ont profité pour partir libre lors du dernier mercato hivernal. Ainsi, l’ancien international espoir slovène, Jure Travner a signé dans le club de Reading et l’international azéri Jamshid Maharramov est parti en Turquie, du côté d’Adanaspor. Le club s’est alors retrouvé avec son équipe junior pour disputer la seconde partie du championnat azéri.

La fédération azérie a prononcé une relégation administrative

Malgré une saison épouvantable sur le plan sportif, le club a gagné le droit de se maintenir parmi l’élite grâce à la sanction touchant le club d’Araz-Nakhitchevan. Selon les règlements du championnat azéri, seul un club est condamné à la descente par saison.

Jure Travner

Jure Travner a quitté le FC Bakou à l’hiver dernier pour s’engager avec le club anglais de Reading

Néanmoins, devant la situation financière dramatique affichée par le club, la fédération azérie de football (AFFA) a décidé de retirer la licence club à la structure, la condamnant à évoluer en deuxième division à partir de la saison prochaine. L’appel mené par la direction du FC Bakou n’a même pas été examiné car aucun nouveau document n’a été apporté permettant de justifier une évolution de la situation.

Malgré sa nomination récente au conseil de surveillance de la Bank of Azerbaïdjan, Hafiz Mammadov ne semble pas avoir recouvré sa surface financière d’antan. Il s’agit là d’une mauvaise nouvelle pour le RC Lens qui jouera une partie de son avenir lors de son prochain passage devant la DNCG prévu le 26 mai.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer