Economie

Hull City en passe de basculer sous pavillon chinois ?

hull city rachat offre chinoise

La formation de Premier League de Hull City devrait changer de propriétaire d’ici la fin de la saison. Une entreprise chinoise est en pole position pour remporter le deal.

S’achemine-t-on vers la fin de l’ère Assem Allam à Hull City ? Alors que l’homme d’affaires égyptien est propriétaire du club anglais depuis fin 2010, ce dernier semble désormais disposé à vendre la formation de Premier League après avoir connu quelques tensions avec les supporters, notamment concernant un éventuel changement de nom.

Selon les informations de la presse britannique, la direction de Hull City aurait reçu quatre offres de reprise sur la table. Celle qui tiendrait la corde proviendrait de l’entreprise chinoise GreaterChina Professional Services qui prospecte depuis plusieurs mois sur le marché anglais pour acquérir un club de football.

La firme chinoise aurait dernièrement émis une offre à hauteur de 130 M£ (152,5 M€), constituant la proposition la plus onéreuse reçue par Hull City jusqu’à présent. Toutefois, des événements judiciaires pourraient freiner les discussions. Un haut dirigeant de la firme a été dernièrement placé en garde à vue par la Commission Anti-Corruption chinoise. Un événement qui a provoqué une chute du cours du titre GreaterChina Professional Services de l’ordre de 6% en bourse.

Hull City : des propositions conditionnées à un maintien du club en Premier League ?

Outre la proposition formulée par GreaterChina Professional Services, toutes les offres de rachat reçues par la direction de Hull City serait supérieures à 106 M£ (124,3 M€). Des offres qui permettent à la famille d’Assem Allam de se rabattre facilement sur d’autres dossiers en cas d’échec des tractations avec GreaterChina Professional Services.

Toutefois, aucune décision ne devrait être prise dans l’immédiat. En effet, toutes les offres sont conditionnées à un maintien de Hull City en Premier League à l’issue de la saison. Aucun repreneur ne souhaite investir plus de 100 M£ (117,2 M€) dans un club n’évoluant plus en Premier League. Hull City pointe actuellement au 17ème rang et compte deux points d’avance sur le premier relégable.

En cas de maintien, la famille d’Assem Allam réaliserait une belle plus-value avec le club de Hull. En 2010, l’homme d’affaires égyptien était parvenu à conclure le rachat du club contre une simple promesse d’investissements à hauteur de 30 M£ (35 M€). Une garantie supplémentaire à hauteur de 10 M£ (11,7 M€) avait été apportée. Les temps changent…

Source photo à la Une : Wikipedia.org – CC BY-SA 3.0

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer