Economie

Inter Milan : vers une recomposition actionnariale ?

Alors que le nouveau projet de l’Inter Milan marqué par l’arrivée d’Erick Thohir en tant qu’actionnaire majoritaire tarde à décoller économiquement et sportivement, les dirigeants milanais discutent actuellement avec de potentiels groupes chinois afin de procéder à une nouvelle augmentation de capital. Mais certains doutes subsistent quant à la future composition actionnariale du club nerazzurro. Explications…

Les lourds investissements opérés par l’Inter Milan sur le marché des transferts lors du dernier mercato estival n’auront vraisemblablement pas les effets escomptés. Misant sur une qualification en Ligue des Champions à l’issue de la saison afin de relancer la croissance économique de la formation lombarde, l’Inter pointe actuellement à une décevante cinquième place de Serie A à 8 points de la troisième place.

Devant ce nouveau constat d’échec, Erick Thohir – propriétaire du club à hauteur de 70% depuis septembre 2013 – et la famille Moratti ont décidé conjointement d’ouvrir les discussions avec de nouveaux investisseurs afin d’injecter à nouveau de l’argent frais dans l’institution. Cette augmentation de capital servira à alimenter un nouveau plan de relance afin d’aider l’Inter à enfin retrouver les sommets de la hiérarchie nationale ainsi que la prestigieuse C1.

D’après les informations dernièrement dévoilées par la presse italienne, les nouveaux fonds recherchés par le Board de l’Inter devraient provenir de Chine. L’entreprise spécialisée dans les composants électroniques Suning Commerce Group aurait manifesté son intérêt pour acquérir une participation non-négligeable dans le capital social du club milanais.

Ayant déjà déboursé en décembre 2015 près de 73 M€ pour racheter le club de Jiangsu Suning au sein du championnat de Chinese Super League, le groupe Suning ne cesse de renforcer son implication dans le football au cours des derniers mois. Le club chinois a notamment réalisé un mercato hivernal spectaculaire grâce au soutien de son nouvel actionnaire en recrutant Alex Teixeira pour 50 M€ et Ramires contre un investissement de 25 M€.

Concernant le dossier de l’Inter Milan, Suning souhaiterait acquérir environ un tiers du capital social en deux temps. En premier lieu, la société chinoise veut racheter 20% des parts du club au magnat indonésien Erick Thohir avant l’été prochain. Puis, elle est prête à réaliser de nouvelles injections en cours de saison 2016-17 pour monter sa participation à hauteur de 35%. Une opération qui obligerait la famille Moratti à racheter des parts à Thohir pour pouvoir maintenir sa présence à hauteur de 30% dans le capital dans le club nerazzurro.

Cependant, ce type d’opération ne conviendrait à aucun des deux actionnaires du club pour le moment. Thohir ne souhaite pas céder une part aussi importante de ses parts dans l’immédiat à moins d’envisager un désengagement total à court terme. Le propriétaire indonésien veut conserver à minima 50% du capital social de l’Inter pour pouvoir maîtriser les décisions prises à la tête du club.

De son côté, l’ancien président emblématique du club Massimo Moratti aurait activé plusieurs de ses réseaux pour trouver un autre partenaire chinois. L’actuel patron de Pirelli, Marco Tronchetti Provera, avec lequel il a conservé d’excellentes relations, l’aiderait dans cette entreprise. Le manufacturier de pneumatiques disposerait de sérieux réseaux en Chine car le groupe a dernièrement cédé une part majoritaire de son capital au géant ChemChina.

Ainsi, la situation est plutôt crispée à la tête du club pour le moment. Possédant un endettement supérieur à 100 M€ et confronté à une dégringolade de son chiffre d’affaires opérationnel au cours des derniers exercices, l’Inter a absolument besoin d’argent frais pour amorcer une nouvelle politique sportive. Erick Thohir n’étant plus disposé dans l’immédiat à réinvestir, le club devra alors forcément se tourner vers l’arrivée de nouveaux investisseurs pour réamorcer une nouvelle politique efficiente à court terme…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Source photo à la Une : © F.C. Internazionale Milano (Facebook)

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer