Stratégie inter milan investissement suning

Publié le 7 juin, 2016 | par Anthony Alyce

Pourquoi le groupe Suning investit-il dans l’Inter Milan ?

Lors d’une conférence de presse organisée lundi matin à Nanjin, le propriétaire du groupe Suning a officialisé son entrée dans le capital social de l’Inter Milan via une prise de participation majoritaire. Une nouvelle attendue depuis plusieurs semaines qui devrait permettre au club lombard d’afficher de nouvelles ambitions. Explications…

La nouvelle était attendue depuis plusieurs jours mais elle est désormais officielle. Le géant chinois de la distribution de biens électroniques, Suning Holdings Group, a acquis 68,55% du capital social de l’Inter Milan contre un investissement de 280 M€. Cette entrée au capital de l’Inter Milan en tant qu’actionnaire majoritaire a été annoncée par le patron du groupe chinois en personne, Zhang Jindong, lors d’une conférence de presse organisée à Nanjin et retransmise en direct sur Youtube.

L’entrée du groupe Suning dans le capital social de l’Inter signifie la fin définitive de l’ère Moratti à l’Inter. Alors que la famille italienne détenait toujours 30% du capital social malgré une première opération de désengagement entreprise en 2013, Massimo Moratti a désormais cédé l’intégralité de ses parts au nouveau propriétaire chinois. Concernant Erick Thohir, qui avait acquis 70% du capital social contre un investissement de 350 M€, ce dernier devient minoritaire en détenant désormais seulement un peu plus de 31% des parts du club.

Néanmoins, malgré l’arrivée de Suning, Erick Thohir devrait continuer à diriger le club dans un premier temps. Le directeur général Michael Bolingbroke et le l’entraîneur Roberto Mancini ont également été confortés dans leurs fonctions. Le géant chinois de l’électroménager ne souhaite pas procéder à des changements à des postes clés de l’organigramme du club dans l’immédiat.

Suning a pris le contrôle de 68,55% du capital social de l’Inter via le rachat de 230 M€ de dettes contractées par le club lombard. Le reste de l’investissement concerne le rachat d’un prêt accordé par Erick Thohir à l’Inter lors de son arrivée au club en 2013. Néanmoins, le groupe Suning ne devrait pas en rester là : l’entité chinoise a promis de réinjecter rapidement des fonds pour permettre au club de mettre en place une politique sportive ambitieuse.

Quelles sont les intentions de Suning au sein du football européen ?

Via un tel investissement, le groupe Suning répond à plusieurs objectifs simultanément. Confronté au ralentissement de la croissance sur son marché intérieur, Suning tente de gagner en notoriété en Europe afin d’internationaliser sa marque. Mais au-delà de la recherche d’un relais de croissance pour ses activités historiques, Suning est également en train de procéder à une diversification profonde de ses activités, en investissant massivement dans le sport et plus particulièrement dans le football. Le groupe croit fermement en un développement soudain et spectaculaire de ce marché en Chine.

Pour réussir dans ses nouvelles activités, Suning compte bâtir une véritable structure mondiale en capacité de maîtriser tous les métiers du secteur. Outre les investissements réalisés dans le rachat du club de Chinese Super League de Suning Jiangsu ou encore l’opération menée auprès de l’Inter, Suning cherche actuellement à acquérir une participation auprès d’un réseau mondial d’agents de joueurs – des discussions auraient actuellement lieu au sujet de l’acquisition du réseau Stellar Group – tout en réalisant des mouvements stratégiques dans l’univers des médias. Une stratégie qui doit permettre à Suning de tirer au maximum les fruits de la croissance de secteur sportif en Chine et dans d’autres pays émergents lors des années à venir…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire 



Source photo à la Une : © Capture vidéo FC Internazionale (Youtube) 


A propos du contributeur / de la contributrice

Spécialiste des problématiques sport-business, j'interviens régulièrement pour différents médias sur des sujets liés à l'économie du football. Entrepreneur & Fondateur d'Ecofoot.fr



Comments are closed.

Back to Top ↑