Economie

L’Inter prolonge avec Pirelli

Alors que la nouvelle direction de l’Inter Milan a mené d’intenses prospections pour accroître la valeur de son contrat de sponsoring maillot, le club nerazzurro a finalement prolongé sa collaboration avec son partenaire historique Pirelli. Explications…  

Et si l’Inter avait définitivement quitté la première division des clubs européens ? La question mérite d’être posée après les données économiques dévoilées dernièrement par la presse italienne au sujet de l’accord de prolongation signé entre l’Inter et son partenaire commercial historique, le manufacturier de pneumatiques Pirelli.

Alors que le contrat de sponsoring maillot arrivait à échéance à l’issue de la saison, la firme Pirelli récemment rachetée par l’entreprise chinoise ChemChina contre un investissement de 7,1 milliards d’euros, a décidé de prolonger son accord avec l’Inter pour les cinq prochaines saisons. Néanmoins, les termes financiers de ce nouveau bail auraient été revus à la baisse d’après les informations révélées par la Gazzetta dello Sport.

Ainsi, Pirelli a accepté de débourser une somme globale se situant entre 45 et 50 M€ pour préserver son emplacement sur le maillot de l’Inter. Le manufacturier de pneumatiques investira donc entre 9 et 10 M€ par exercice auprès du club milanais. Il s’agit d’un investissement en baisse par rapport à la période précédente lors de laquelle le contrat entre les deux entités était évalué à 13 M€ par exercice. Cependant, ce dernier avait été négocié alors que l’Inter jouait encore les premiers rôles sur la scène européenne.

Pourtant, en fin d’année 2015, la direction de l’Inter ambitionnait toujours de trouver un partenaire commercial capable d’investir près de 25 M€ par exercice pour obtenir le sponsoring maillot principal du club. Des contacts avaient même été noués avec la compagnie aérienne Etihad, déjà sponsor de Manchester City. Visiblement, les négociations n’ont finalement pas abouti.

Avec un tel niveau de revenus en provenance de son sponsor maillot, l’Inter ne réduira pas l’écart avec les cadors européens. Alors que Manchester United perçoit déjà 70 M$ par exercice de la part de Chevrolet, le FC Barcelone essaie actuellement de négocier un contrat de sponsoring maillot à hauteur de 60 M€ par saison tout en commercialisant séparément l’emplacement de sa tenue d’entraînement. Même en Serie A, l’Inter accusera désormais un retard conséquent sur la Juventus et le Milan AC qui se rapprochent des 20 M€ par exercice perçus de la part de leur sponsor maillot principal.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Source photo à la Une : © Capture vidéo F.C Internazionale (Youtube)

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer