Economie

Manchester City a été le club le plus dépensier sur le marché des transferts en 2016 !

manchester city depenses marche des transferts 2016

Vainqueur du derby à Old Trafford samedi dernier, Manchester City a également remporté le duel du club le plus dépensier sur le marché des transferts lors de l’année civile 2016 d’après une étude récemment publiée par le CIES. Décryptage…

Au cours du dernier marché estival des transferts, les clubs des cinq principaux championnats européens (Liga, Bundesliga, Premier League, Serie A et Ligue 1) ont dépensé près de 3,7 milliards d’euros sur le marché des transferts d’après une étude dévoilée cette semaine par le CIES ! En cumulant cette somme avec les 494 M€ dépensés lors de la fenêtre hivernale des transferts, le Big 5 européen a alors déboursé près de 4,2 milliards d’euros sur le marché des transferts lors de l’année civile 2016 !

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Sans surprise, ce niveau de dépenses constitue un record historique. Il s’inscrit dans la tendance inflationniste observable lors des dernières périodes de mercato. Lors de l’année 2015, l’ensemble des clubs européens du Big 5 avaient alors investi 3,8 milliards d’euros sur le marché des transferts. Un record qui à l’époque, battait le précédent pic d’activités de près de 1 milliard d’euros ! Une hausse qui s’expliquait notamment par les investissements des clubs de Premier League, qui avaient alors anticipé l’inflation de leurs droits TV domestiques et internationaux.

Et ces mêmes clubs de Premier League ont également dominé le marché des transferts 2016. Pas moins de 11 formations issues de l’élite anglaise se classent dans le top 20 des clubs ayant le plus investi sur les marchés lors de l’année 2016 d’après la hiérarchie dressée par le CIES. Et trois clubs anglais figurent dans le top 5.

Manchester City figure ainsi au sommet du classement en étant le seul club européen à avoir investi plus de 200 M€ sur le marché des transferts. Le club mancunien a accumulé les acquisitions à prix élevé, notamment sous l’influence de son nouveau technicien, Pep Guardiola. Néanmoins, le club mancunien est un habitué des premières places concernant les investissements réalisés sur le marché des transferts : les Citizen occupent également le leadership européen en termes d’achats de joueurs sur la période 2010-16 avec plus de 1 milliard d’euros d’investissements !

Derrière City, son plus grand rival Manchester United se classe à la deuxième place avec 185 M€ investis en 2016. Depuis le départ de Sir Alex Ferguson, les Red Devils ont complètement changé de stratégie, en surinvestissant sur le marché des transferts pour combler leurs problèmes d’effectif. United détient d’ailleurs le nouveau record de l’indemnité la plus conséquente versée pour acheter un joueur en acquérant Paul Pogba contre une somme de 110 M€ (bonus compris).

Le PSG se classe au 19ème rang !

De façon plus surprenante, la Juventus se hisse au troisième rang du classement en 2016 avec 176 M€ investis. Le club turinois n’a pas hésité à puiser au sein de son marché domestique pour renforcer sa compétitivité tout en asseyant sa domination face à ses concurrents directs. Le club a également été impacté par le transfert record de Paul Pogba, ayant certainement contribué à faire monter les prix concernant ses propres acquisitions.

Enfin, un seul club français intègre le top 20 du classement 2016 dressé par le CIES. Il s’agit du PSG qui a dépensé 76 M€ en 2016 sur le marché des transferts. Un montant qui est inférieur par rapport à la moyenne d’investissements réalisés par le club depuis son rachat par QSI. Avec une telle enveloppe dépensée, le PSG ne figure qu’au 19ème rang alors que le club français avait pris pour habitude de s’installer dans le top 10 de la hiérarchie européenne lors des saisons précédentes. Le PSG est entouré de clubs tels qu’Everton et Bournemouth, illustrant alors la nouvelle puissance financière acquise par l’ensemble des clubs de Premier League grâce notamment à l’importante réévaluation des droits TV et au modèle appliqué de distribution télévisuelle au sein du championnat anglais… Enfin, l’absence du Real Madrid au sein du top 20 est également un élément surprenant à souligner.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous abonner à notre compte Twitter


Source photo à la Une : © Wikipedia.org (Higor Douglas)

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer