Economie

Le Qatar aurait investi 17,170 milliards de livres en lobbying pour la Coupe du Monde 2022

D’après une enquête publiée par le Daily Mail, le Qatar aurait réalisé de très lourds investissements afin d’obtenir l’organisation de la Coupe du Monde 2022. Néanmoins, il s’agit d’actions de lobbying n’entachant pas le scrutin. Explications…

Le Daily Mail a dernièrement publié une enquête illustrant les investissements dépensés par le Qatar afin de s’assurer l’organisation de la Coupe du Monde 2022 de football. Si de nombreuses rumeurs circulent autour de cette désignation – renforcées par la non-publication de l’intégralité du rapport Garcia – les actions révélées par le Daily Mail relèvent du lobbying et ne constituent pas des infractions directes au scrutin.

Ainsi, le Qatar aurait au total investi la somme colossale de 17,170 milliards de livres en actions de lobbying afin de maximiser ses chances d’attribution de l’événement lors du scrutin. Si la somme parait extrêmement importante, elle est à relativiser par rapport au budget prévu par le pays pour l’accueil de l’événement : le Qatar prévoit ainsi d’investir près de 200 milliards de dollars dans l’aménagement des stades et des infrastructures !

La grosse majorité de la somme dévoilée par le Daily Mail a concerné des investissements opérés en France afin de convaincre Michel Platini de voter pour le Qatar. Ainsi, l’Etat qatari aurait dépensé pas moins de 14,720 milliards de livres dans l’Hexagone afin de s’assurer la voix du président de l’UEFA. Ce chiffre comprend les investissements sportifs avec notamment le rachat du PSG ou encore le lancement de BeIN Sports mais aussi d’autres opérations économiques comme l’achat de plusieurs airbus ou encore la prise de participation dans des sociétés françaises. Si le Daily Mail extrapole en associant de nombreux investissements qataris en France à l’attribution du vote de Michel Platini, rien ne prouve que tous les placements soient liés à des opérations de lobbying.

Outre les importants investissements opérés en France, le Daily Mail passe en revue d’autres opérations menées dans l’univers footballistique ou diplomatique afin de convaincre de nouveaux membres du comité exécutif de la FIFA de voter pour la candidature qatarie concernant l’attribution du Mondial 2022. Le sponsoring du FC Barcelone par Qatar Airways, l’organisation d’une rencontre amicale entre le Brésil et l’Argentine à Doha ou encore des accords dans le secteur de l’énergie conclus entre les représentants gouvernementaux paraguayens et qataris sont mentionnés.

platini

D’après le Daily Mail, l’essentiel des investissements de lobbying du Qatar se serait concentré sur la France pour obtenir la voix de Michel Platini.

Si le Qatar a beaucoup misé sur le secteur footballistique mondial au cours des dernières années afin de légitimer sa candidature pour l’organisation du Mondial 2022, ses investissements semblent plutôt s’inscrire dans une logique de long-terme visant à asseoir ses positions géostratégiques dans la région via le développement et la promotion du sport aux quatre coins du globe. Il est alors peu concevable de lier tous les investissements mentionnés par le Daily Mail au seul but d’accueillir le Mondial 2022 au sein de son territoire.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer