Economie

La levée des sanctions va-t-elle radicalement changer le mercato du PSG ?

Attendue depuis le début de la semaine, l’UEFA a notifié hier la levée des sanctions pesant sur le PSG. Le club parisien retrouve sa liberté d’investissements au cours de ce mercato estival. Cette décision va-t-elle profondément modifier les plans du club parisien ? La réponse n’est pas si évidente.

La direction du PSG peut enfin souffler. Hier, l’UEFA a notifié au PSG la levée des sanctions concernant le non-respect du fair-play financier. Prononcées en mai 2014 pour deux exercices, les sanctions de l’UEFA imposaient ainsi au PSG de limiter ses investissements sur le marché des transferts, d’encadrer sa masse salariale ou encore de réduire le nombre de joueurs inscrits en C1. Toutes ces restrictions ont été levées pour la saison 2015-16.

L’UEFA a décidé d’adopter cette attitude envers le PSG en raison des efforts réalisés par la direction du club de la capitale en matière de gestion financière. Alors que le PSG était autorisé à enregistrer un déficit de 30 M€ pour l’exercice 2014-15, le club de la capitale a présenté un budget équilibré à l’ICFC. Un effort qui a été récompensé par la chambre d’instruction de la confédération européenne.

Ne possédant plus cette restriction d’investissements à hauteur de 48 M€ pour le mercato estival, le PSG va-t-il pour autant investir massivement sur le marché des transferts ? Alors que le club de la capitale cherche impérativement à recruter un nouveau joueur majeur pour étoffer son effectif sur la scène européenne – la levée des sanctions pourrait permettre de faciliter les discussions concernant l’acquisition de Di Maria – il ne devrait pas pour autant se livrer à des dépenses inconsidérées.

En effet, si les sanctions ont été levées à l’égard du PSG, le club parisien n’échappe pas pour autant aux règles du fair-play financier. Le club devra ainsi présenter des comptes équilibrés pour la saison 2015-16 à l’UEFA pour éviter de nouvelles sanctions. De plus, le club parisien n’a pas droit aux nouveaux aménagements votés par la confédération européenne permettant d’assouplir le niveau de déficits toléré en raison des sanctions ayant touché le club en mai 2014.

Manchester City montre la voie au PSG

Se situant dans une situation exactement similaire à celle du PSG, Manchester City a procédé cet été à de nombreuses ventes avant d’entamer son marché estival. Malgré la levée des sanctions et les lucratifs droits TV de la Premier League, les Citizen ont vendu depuis le début de l’été Negredo (Valencia CF), Nastasic (Schalke 04), Sinclair (Aston Villa), Milner (Liverpool FC), Richards (Aston Villa), Boyata (Celtic Glasgow) ou encore Rekik (OM) pour une somme totale avoisinant 50 M€. Et d’autres départs sont prévus. Clairement, la direction de Manchester City cherchera à réduire significativement son déficit de la balance des transferts afin de présenter un bon bilan financier à l’UEFA à l’issue de l’exercice 2015-16.

di maria psg

Di Maria est ciblé par la direction du PSG depuis plus d’un an. La levée des sanctions de l’UEFA permettra de faciliter son recrutement.

Si l’arrivée d’une star internationale capable de faire franchir un pallié au club en C1 est actée à tous les niveaux de la direction parisienne, le PSG devrait s’atteler à vendre avant de recruter de nouveaux éléments concernant les autres pistes envisagées. Seul le poste de gardien pourrait échapper à cet impératif. Le PSG ne devrait pas réaliser de multiples folies sur le marché des transferts lors de ce mercato estival 2015-16.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer