Marketing

Pourquoi les marques devraient investir dans la publicité vidéo footballistique ?

Alors qu’un nombre très important de vidéos footballistiques sont consultées quotidiennement sur internet, les enseignes commerciales intéressées par le sponsoring sportif ont encore assez peu investi sur ce type de support. Pourtant, les niveaux d’engagement y sont très importants. Explications…

D’après une étude dernièrement dévoilée par Tubular Labs, plus de 100 millions de vidéos footballistiques sont consultées chaque jour sur internet à travers le monde. Seulement 11% des vidéos du secteur possèdent pourtant un partenariat commercial officiel.

Pourtant, d’après les conclusions rapportées par Tubular Labs, ce type de format est excellent pour les annonceurs afin d’engager d’éventuels prospects. « Les taux d’engagement sont exceptionnellement élevés pour les vidéos footballistiques publiés sur le web » indique ainsi Denis Crushell, vice-président Europe de Tubular Labs. La présence d’un partenaire officiel ne réduit pas ce haut niveau d’engagement puisque les vidéos footballistiques produites par des annonceurs possèdent un nombre de consultations supérieur de 22% par rapport à la moyenne de la catégorie.

Le succès du format a notamment été visible avec les campagnes menées par Adidas et Nike lors de la dernière Coupe du Monde. Des formats exclusivement dédiés au web, avec des spots plus longs, avaient été ainsi déclinés par les deux équipementiers.

 

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder en avant-première, sans publicité, au format magazine et en version enrichie à nos meilleures interviews
  • Bénéficier de certaines exclusivités
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • La campagne menée en 2013 par Turkish Airlines, associant notamment le footballeur Lionel Messi et le basketteur Kobe Bryant a également connu un succès retentissant sur le web. En seulement une semaine, la vidéo a accumulé plus de 77 millions de vues, devenant l’un des spots publicitaires les plus populaires de l’année 2013. Selon les informations divulguées par Turkish Airlines, le buzz suscité sur la toile par cette campagne a permis d’accroître de 9% le taux de notoriété de la compagnie aérienne à travers le monde.

     

    Malgré les succès à répétition de ces formats publicitaires, peu d’acteurs investissent dans la réalisation de spot publicitaire footballistique dédiée au web. Selon Tubular Labs, les marques occultent des univers entiers qui sont pourtant en pleine expansion. Ainsi, les parties de jeux-vidéo représentent désormais 40% des vidéos footballistiques regardés aujourd’hui sur le net. Pourtant, très peu d’annonceurs explorent ce terrain.

    « Les annonceurs devraient également s’intéresser au contenu vidéo footballistique généré par les utilisateurs » indique également Tom Thirlwall, directeur général de Bigballs, studio digital gérant notamment la chaîne Youtube Copa90. Un secteur qui permet aux annonceurs d’éviter de débourser de lourds investissements pour acquérir des droits de propriété intellectuelle.

    Enfin, la faible compétition sur les formats vidéo permet aux annonceurs de bénéficier d’une exposition importante pour des investissements bien inférieurs aux sommes déboursées pour obtenir une diffusion télévisuelle. Nul doute que les budgets consacrés aux formats vidéo online risquent d’exploser lors des années à venir concernant les annonceurs intéressés par le secteur footballistique…

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer