Economie

Un investisseur indien intéressé par les Girondins de Bordeaux ?

D’après les informations dévoilées par Le Parisien, l’homme d’affaires indien Mehul Thakur aurait manifesté son intérêt pour le rachat des Girondins de Bordeaux. Une information qui a pour le moment été démentie par la direction du club aquitain. Explications…

Après le PSG, l’AS Monaco ou le RC Lens, un quatrième club français pourrait attirer l’arrivée d’investisseurs étrangers à sa tête. Nos confrères du Parisien ont dévoilé cette semaine l’intérêt manifesté par l’homme d’affaires indien Mehul Thakur au sujet des Girondins de Bordeaux.

Bénéficiant d’une jolie cote de popularité auprès des milieux d’affaires étrangers en raison notamment des vignobles de la région, le club des Girondins a par le passé souvent reçu des sollicitations de la part d’acteurs étrangers intéressés par une entrée dans le capital du club. Malheureusement pour M6 qui souhaite depuis plusieurs années se désengager du club aquitain, les sollicitations n’ont jamais abouti sur des offres concrètes.

Néanmoins, l’intérêt de Mehul Thakur semble plus sérieux. Toujours selon Le Parisien, ce dernier aurait formulé une lettre d’intention auprès de la banque Rothschild, établissement financier détenant le mandat concernant une éventuelle cession du club par M6. Cette démarche illustre la volonté de l’homme d’affaires indien, ayant fait fortune dans l’immobilier, d’ouvrir les discussions avec l’actuel propriétaire des Girondins.

Pourquoi Thakur souhaite-t-il investir dans les Girondins ?

Cet intérêt pour le rachat des Girondins de Bordeaux de la part d’un investisseur qui n’a montré aucun attachement pour le football jusqu’à présent peut paraitre surprenant. D’autant que les Girondins, à l’image de nombreux clubs français, ne possèdent pas réellement des finances vertueuses : le club a accusé plus de 36,7 M€ de déficits lors des 4 derniers exercices et il devrait encore achever la saison en cours avec des pertes financières.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • Néanmoins, le rachat des Girondins de Bordeaux par Mehul Thakur pourrait s’inscrire dans un projet plus large d’exportation de vins en Inde. Mehul Thakur a récemment pris contact avec les collectivités locales pour racheter des vignobles de la région. L’exportation de vins explosant en Inde, Mehul Thakur pourrait avoir l’ambition de miser gros dans ce secteur en s’établissant durablement dans l’écosystème bordelais. Une implantation qui passerait par le rachat des Girondins.

    De plus, si les dernières années n’ont pas été exceptionnelles sur le plan financier pour les Girondins, le club affiche de nouvelles perspectives avec l’arrivée du nouveau stade. Un outil qui pourrait permettre au club de générer jusqu’à 15 M€ de recettes opérationnelles additionnelles.

    D’après les informations révélées par la presse française, le prix d’achat des Girondins devrait se situer à hauteur de 50 M€. Un montant qui correspond aux valeurs du marché si on se réfère aux données économiques du club et notamment à son chiffre d’affaires opérationnel actuel. Néanmoins, la direction des Girondins a pour le moment démenti cette information en affirmant qu’elle n’était entrée en négociation avec aucun investisseur. C’est peut-être juste une question de temps…

    Tavernost Girondins

    Le patron de M6, Nicolas de Tavernost, a émis l’idée de se désengager des Girondins depuis plusieurs années

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer