Droits TV

La J-League signe un contrat record de droits TV

droits tv j-league

Alors que les médias européens se focalisent actuellement sur le développement économique du championnat chinois de Chinese Super League, une autre compétition asiatique pourrait devenir un poids lourd du football continental lors des saisons à venir. Décryptage…

Le championnat japonais de J-League va-t-il revenir sur le devant de la scène continentale lors des saisons à venir ? La question peut sembler incongrue à l’heure où tous les clubs nippons ont été éliminés de l’édition 2016 de la Ligue des Champions AFC – le FC Tokyo a dernièrement été sorti par le rival chinois de  Shanghai SIPG alors que les Urawa Red Diamonds ont été éliminés par le FC Seoul lors des huitièmes de finale de la C1 asiatique – compétition qui n’a plus été remportée par un club de J-League depuis 2008 et le titre de Gamba Osaka.

Pourtant, à l’avenir, les clubs japonais devraient disposer de nouveaux moyens financiers. En effet, la direction de la J-League, couvrant l’organisation des trois premières divisions japonaises, a annoncé cette semaine la conclusion d’un contrat TV record pour le sport japonais. L’opérateur britannique Perform Group a ainsi accepté de débourser la somme de 210 milliards de yens pour récupérer l’exploitation des droits TV des championnats professionnels japonais pour la période 2017-26 !

En d’autres termes, Perform Group va donc débourser 200 millions de dollars par saison à compter de 2017 pour diffuser du football japonais. Le précédent contrat conclu par la J-League avec l’opérateur Sky Perfect s’élevait à hauteur de 47 millions de dollars par exercice ! Pour exploiter au mieux ses nouveaux droits, Perform Group compte mettre au point une plateforme de streaming payante intitulée DAZN afin de diffuser sur tout support les rencontres des différents championnats japonais.

La J-League pourra-t-elle concurrencer la Chinese Super League ?

« Le partenariat conclu avec Perform Group est le premier contrat de droits TV à long terme signé par le sport japonais […] Nous pensons que ce contrat souligne la capacité du sport japonais à attirer les investissements étrangers. Nous pensons également que cet accord est parfaitement adapté à notre monde changeant avec l’utilisation d’internet et des portables » a alors indiqué Mitsuru Murai, patron de la J-League.

La direction de la J-League compte utiliser une partie des revenus additionnels générés par les nouveaux droits TV pour investir dans des actions marketing afin d’accroître la visibilité et la notoriété du championnat japonais à travers toute l’Asie. La ligue japonaise compte également appuyer certains travaux de rénovation de stade. Les différents clubs japonais devraient également profiter des sommes perçues pour relancer leurs politiques de formation tout en faisant venir quelques stars du football asiatique. Le football domestique japonais sera-t-il le principal rival de la Chinese Super League au niveau continental lors des saisons à venir ? Le match est désormais lancé…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous abonner à notre compte Twitter


Source photo à la Une : © Flickr.com (yoppy)

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer