Stratégie

Jean-Pierre Caillot : l’homme qui fait renaître le Stade de Reims

Pour la première fois depuis 33 ans, le Stade de Reims va évoluer en Ligue 1 cette saison. Le club doit cette remontée parmi l’élite à un homme : Jean-Pierre Caillot. Patron du club depuis mai 2004, il s’était fixé comme objectif la remontée le plus rapidement possible…

« Rien n’empêche le Stade de Reims de cultiver le rêve de jouer la montée » Cette petite phrase a été lâchée par le tout nouveau président du Stade de Reims, Jean-Pierre Caillot, lors de son intronisation en mai 2004. Huit ans plus tard, le Stade de Reims retrouve l’élite du football français après quelques remous. Avec un budget de 25 millions d’euros, le club rémois ne rêve que de maintien pour cette première saison. Mais cela constitue déjà un bonheur de recevoir au stade Auguste-Delaune les clubs de l’élite.

Le jeune entrepreneur de 51 ans a réussi son pari qui n’était pas gagné d’avance. Celui qui dirige l’entreprise familiale Transports Caillot depuis l’âge de 23 ans a réussi l’exploit de la montée dans le club de son cœur. Réputé comme un dirigeant radin, il a tout d’abord réussi dans sa société. Aujourd’hui dixième société de la Marne, elle emploie 1000 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 75 millions d’euros.

En 1993, Jean Pierre Caillot devient un partenaire financier du Stade de Reims. Très rapidement, Transports Caillot devient le sponsor maillot du club. En mai 2001, Jean Pierre Caillot est nommé vice-président du club champenois. Le rêve du jeune entrepreneur devient presque réalité alors qu’il n’a que 40 ans.

Les échecs Pierre Menes et Luis Fernandez

Jean Pierre Caillot accède à la présidence en mai 2004 et une de ses premières décisions et de nommer le célèbre journaliste Pierre Menès à la tête de la communication du club. Très rapidement, l’ancien journaliste de l’Equipe va commencer à s’occuper du secteur sportif et ramener quelques joueurs au Stade de Reims. Les échecs successifs dans le recrutement tendent les relations entre le président et le patron de la communication. Pierre Menès est limogé au printemps 2005…

Pierre Menes a été à la tête de la communication du club entre 2004 et 2005.

En 2008-2009, Jean Pierre Caillot va connaitre une nouvelle désillusion avec son club : une descente en National. Pourtant, en cours de saison, le président tente un coup de poker en nommant Luis Fernandez comme entraineur. Mais il ne pourra sauver le club champenois.

Après une remontée immédiate, Reims termine 10ème de Ligue 2 à l’issue de la saison 2010-11. Ce résultat constitue déjà le meilleur classement du club depuis plus de 20 ans. Mais Reims va connaitre le bonheur au cours de la saison dernière en terminant dauphin du Sporting Club Bastia.

Pour sa première année en Ligue 1, Reims ne fera pas de folies dans le recrutement. Le club a déjà perdu un élément précieux en la personne de son buteur Cédric Fauré en fin de contrat. Mais le président compte prendre son temps pour dénicher quelques perles… Un sou est un sou du côté de Jean-Pierre Caillot.

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez17
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer