Stratégie

La Juventus officialise l’ouverture de sa première J-Academy en Chine

juventus ouverture école de football chine

Alors que de nombreux clubs européens souhaitent profiter du développement du football en Chine pour optimiser leur notoriété sur ce nouveau marché, la Juventus n’est pas en reste en multipliant les initiatives sur ce nouveau territoire. Une stratégie qui doit contribuer au développement commercial du club turinois. Explications…

Seulement quelques semaines après l’ouverture d’un compte officiel sur le réseau social chinois WeChat, la Juventus poursuit l’intensification de ses activités au sein de l’Empire du Milieu en officialisant l’ouverture d’une première J-Academy en Chine. Cette nouvelle école de football sera implantée à Shanghai, cœur économique de la Chine. Pour finaliser ce projet, la Juventus s’est associée à Awesome Sports et à la structure financière locale Lingang Group qui contribueront lourdement au financement de cette nouvelle école de football.

Au sein de ce projet, la Juventus apportera son savoir-faire en matière de formation. En permanence, des éducateurs du club turinois seront envoyés à Shanghai pour mener des ateliers avec les jeunes membres du centre et pour former des instructeurs sur place. L’ouverture du centre est prévue pour le mois de septembre prochain et la première promotion sera composée de 150 jeunes talents locaux âgés entre 5 et 14 ans. Ce nouveau complexe composé de 7 terrains aura pour but d’accueillir plus de 1 000 jeunes talents sur les trois années à venir.

Le directeur général du programme Juventus Academy, Gianluca Pessotto, a exprimé sa satisfaction au sujet de la concrétisation de ce projet. « Je suis convaincu que le sport en général, et le football en particulier, est un outil très performant pour transmettre des valeurs humaines fondamentales. Notre but est de permettre aux jeunes talents de donner le meilleur d’eux-mêmes. Je suis très fier d’inclure la Chine dans la liste de pays au sein de laquelle le programme J-Academy est implanté. Et je suis également très heureux que ce programme démarre à Shanghai, l’une des villes les plus modernes et symboliques du pays » a alors indiqué le dirigeant turinois.

Evidemment, le choix d’une implantation à Shanghai n’est pas dû au hasard de la part de la direction turinoise. Outre le renforcement de la notoriété de la Juventus sur ce nouveau marché, la direction compte sur la mise en place de ce projet pour nouer de solides relations avec d’importants acteurs du tissu économique chinois. Une stratégie qui doit permettre à la Juventus de rattraper une partie de son retard commercial sur ses principaux concurrents européens. Alors que ces derniers ont dépassé la mythique barre des 200 M€ de recettes commerciales générées par exercice, la Juventus parvient difficilement à enregistrer plus de 50 M€ par saison. Le rattrapage de ce retard de développement commercial constitue un enjeu crucial pour les Bianconeri afin de maintenir un haut niveau de performance sportive sur la scène européenne lors des saisons à venir…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


Source photo à la Une : © Capture vidéo Juventus (Youtube)

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer