Economie

La Juventus retrouve le chemin des profits

Après plusieurs exercices déficitaires d’affilée, la Juventus devrait retrouver le chemin des profits lors de la saison 2014-15. Une tendance qui devrait se poursuivre lors des saisons à venir grâce aux bons choix stratégiques entrepris par sa direction. Explications…

Alors que le modèle économique de la Juventus est souvent cité en exemple par les spécialistes du football transalpin, le club de la famille Agnelli tardait néanmoins des bilans financiers positifs. Cela sera normalement le cas lors de l’exercice 2014-15.

Si la direction de la Juventus n’a pas encore dévoilé son bilan financier pour le dernier exercice écoulé, la maison mère Exor qui détient plus de 63% du capital social du club turinois a dévoilé ses comptes concernant le premier semestre 2015. Une publication qui fait un état des lieux de la situation financière du club turinois.

Ainsi, après avoir accusé des pertes financières supérieures à 177 M€ sur la période 2009-14 – en raison notamment du financement du nouveau stade et du maintien d’une politique sportive audacieuse – la Juventus devrait enregistrer un résultat net positif de 3,5 M€ lors de la saison 2014-15. Un chiffre qui pourrait néanmoins subir une légère diminution en raison de certains mouvements de joueurs (Llorente) qui devraient occasionner une moins-value comptable.

Le retour des comptes positifs valide pleinement les choix stratégies adoptés par la Juventus après avoir enregistré d’excellents résultats sportifs. Ce retour à l’équilibre budgétaire est notamment dû à une hausse sensible des revenus opérationnels du club.

Alors que le bilan proposé par Exor indique des recettes à hauteur de 348,2 M€ pour le club turinois lors de la saison 2014-15, le club aurait généré quelques 326 M€ de revenus opérationnels d’après les calculs réalisés par l’expert financier italien Luca Marotta. Ainsi, pour la première fois de son histoire, la Juventus franchit la barre symbolique des 300 M€ de recettes opérationnelles et enregistre une progression de 16,7% par rapport à l’exercice précédent.

Bien évidemment, le parcours réalisé par le club en Ligue des Champions a largement contribué à cette hausse des revenus. Si l’UEFA n’a pas encore publié le tableau de la redistribution de la compétition, le club turinois aurait empoché 63 M€ pour sa participation à l’édition 2014-15 de la C1.  Un chiffre qui ne prend pas en compte les recettes additionnelles de billetterie.

billetterie juventus fc

Le Juventus Stadium a permis de considérablement accroître les revenus de billetterie de la Vieille Dame.

A noter que la Juventus réalise des profits tout en supportant une charge financière importante liée au remboursement de son stade. La dette nette du club turinois a ainsi chuté de 224 à 188,9 M€ à l’issue de la saison 2014-15. Pour les années à venir, les revenus du club devraient continuer à progresser grâce notamment à la signature de nouveaux contrats commerciaux (Jeep et Adidas).

Des résultats qui permettent de redonner le sourire à une Vieille Dame qui a complètement raté son entrée en compétition au sein du championnat 2015-16 de Serie A en accusant deux défaites lors des deux premières journées.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez8
Partagez
Partagez5

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer