Economie

L’Atletico Madrid présente un bilan financier décevant

La direction de l’Atletico Madrid a annoncé début novembre les résultats financiers globaux du club pour l’exercice 2013-14. Si le bilan financier est positif, il n’est pas au niveau des performances sportives enregistrées par le club madrilène. D’un point de vue financier, l’Atletico Madrid accuse encore un grand retard sur le Real Madrid et le FC Barcelone. Explications…

La direction de l’Atletico Madrid a communiqué publiquement sur son bilan financier global pour l’exercice 2013-14. Si le rapport détaillé ne sera publié qu’en début d’année 2015, le club a tout de même annoncé la réalisation d’un chiffre d’affaires hors transferts record de l’ordre de 162,837 M€. L’Atletico présente également un résultat net positif de 1,6 M€. Pour la saison 2014-15, la direction projette un revenu de 142 M€.

chiffre d'affaires atletico madrid

Les revenus de l’Atletico Madrid ont ainsi progressé de 36% par rapport à la saison 2012-13. Cette hausse est essentiellement due aux excellents résultats obtenus par le club en Ligue des Champions : son parcours de finaliste combiné à une part marketpool importante a permis au club de percevoir 50 M€ de droits TV en provenance de la C1. Cela représente une source de revenus additionnelle importante pour un club qui avait été éliminé en 16ème de finale de la C3 en 2012-13.

En revanche, le résultat net de l’Atletico Madrid est en baisse par rapport à la saison 2012-13. Alors que l’Atletico a généré un profit de 1,6 M€ lors du dernier exercice, il était de 2 M€ en 2012-13. Si le rapport financier n’a pas été dévoilé en détail, une hausse de la masse salariale combinée et une possible réduction d’endettement peuvent expliquer cette légère baisse.

L’Atletico Madrid ne possède pas la même surface financière que ses deux rivaux

Si le bilan financier global est positif, les résultats sont tout de même décevants par rapport à la saison sportive réalisée par l’Atletico Madrid. La saison 2013-14 a constitué une saison historique pour les Colchoneros : le club a remporté le titre de champion d’Espagne et est parvenu à se hisser en finale de la C1. Malheureusement, les extraordinaires résultats sportifs de l’Atletico Madrid ne lui permettent pas de rattraper son retard financier sur ses deux rivaux, le FC Barcelone et le Real Madrid.

Alors que l’Atletico Madrid a dépassé pour la première fois de son histoire la barre des 150 M€ de revenus hors transferts en 2013-14, le FC Barcelone a généré plus de trois fois plus de revenus en atteignant 485 M€. De son côté, le Real Madrid affiche un chiffre d’affaires qui flirte avec la barre des 550 M€. Sur les 5 dernières saisons, le CA de l’Atletico Madrid n’a progressé que de 38,3 M€ quand, dans le même temps, le FC Barcelone affiche une croissance de 86,5 M€ et le Real Madrid enregistre une hausse de 107,3 M€.

CA géants liga bbva

L’Atletico Madrid accuse du retard dans toutes les sources de revenus. Et les excellents résultats sportifs du club ne suffiront pas à rattraper le retard de développement financier accusé sur les deux géants de Liga BBVA. La direction du club mise beaucoup sur la refonte de la distribution des droits TV du championnat pour rattraper une partie de son retard sur ses deux rivaux concernant cette source de revenus.

Consciente du défi financier qui attend l’Atletico Madrid afin de concurrencer durablement le Real Madrid et le FC Barcelone, la direction des Colchoneros a mis en place un plan de modernisation des infrastructures du club. La pierre angulaire de ce plan concerne la rénovation du stade d’athlétisme de la Peineta au sein duquel l’Atletico doit emménager à partir de la saison 2016-17. Cette nouvelle enceinte de 67 500 places doit permettre au club de rattraper son retard en matière de recettes de billetterie : alors que l’Atletico enregistre un revenu moyen de 45 M€ en provenance de cette source au cours des dernières années, le FC Barcelone et le Real Madrid perçoivent des revenus avoisinant 150 M€ par saison en comptabilisant les cotisations socios. De plus, les deux clubs mènent un projet de modernisation de leur enceinte afin d’optimiser leurs revenus de billetterie.

Enfin, l’Atletico Madrid doit impérativement relever le défi de l’internationalisation afin de dynamiser considérablement ses revenus commerciaux. Alors que l’Atletico Madrid perçoit 25 M€ par saison de recettes commerciales, le Real Madrid et le FC Barcelone cherchent à atteindre la barre des 200 M€. L’Atletico Madrid a pris un gros retard dans ce domaine : la direction compte surfer sur les bonnes performances continentales du club pour s’ouvrir à de nouveaux marchés. Une stratégie sur laquelle l’Atletico avance afin de combler une partie de son retard. Ses dirigeants étaient dernièrement en tournée en Turquie et en Chine afin de dénicher de nouveaux partenaires commerciaux…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer