Economie

L’Atletico Madrid vise 300 M€ de recettes opérationnelles d’ici trois ans

Lors d’une interview relayée sur le site officiel de l’Atletico Madrid, le directeur général Miguel Ángel Gil Marín souhaite doubler le chiffre d’affaires du club madrilène d’ici trois ans. Un objectif ambitieux mais qui ne semble pas être hors de portée d’un club dont la direction travaille efficacement en coulisse pour accroître toutes les sources de revenus de l’Atletico. Explications…  

Au cours d’une interview retranscrite sur le site officiel du club, le directeur général de l’Atletico Madrid Miguel Ángel Gil Marín fait un état des lieux de la situation actuelle du club tout en évoquant les perspectives pour l’avenir. Bien évidemment, il s’est félicité de l’excellente saison sportive 2013-14 du club mais le dirigeant madrilène compte redoubler d’efforts pour maintenir ce niveau de performance à l’avenir.

« L’Atletico Madrid a connu une croissance durable au cours des dernières années malgré la terrible crise sévissant en Espagne. Durant cette période difficile pour le pays, l’Atletico Madrid a progressé sur tous les plans avec 9 finales de compétition, 7 titres, 75 000 socios, 45 000 abonnés et une communauté de plus de 12 millions d’individus sur les réseaux sociaux » a ainsi affirmé Miguel Ángel Gil Marín. « La crise peut être synonyme d’opportunité et l’Atletico a su saisir sa chance » a alors ajouté le dirigeant madrilène.

Outre le constat sportif, Miguel Ángel Gil Marín a également évoqué quelques données financières au sujet de l’Atletico Madrid. Ce dernier s’est tout d’abord réjoui d’intégrer le top 16 européen du dernier classement Deloitte. « Durant la crise financière, nous avons doublé notre chiffre d’affaires opérationnel, passant de 75 à 150 M€ » a ainsi commenté le dirigeant madrilène. Néanmoins, Miguel Ángel Gil Marín estime qu’il sera nécessaire de connaitre le même niveau de croissance financière au cours des trois prochaines saisons pour maintenir le niveau de compétitivité du club. « Nous prévoyons de doubler notre chiffre d’affaires au cours des trois prochaines années » a-t-il ainsi affirmé. L’Atletico Madrid vise donc un chiffre d’affaires de 300 M€ à l’horizon 2017-18.

L’Atletico Madrid souhaite devenir une marque globale

Loin derrière les deux hyper puissances espagnoles d’un point de vue financier, l’Atletico Madrid compte rattraper une partie de son retard au cours des saisons à venir. Clairement, ce rattrapage passe par la construction d’une marque internationale et globale selon Miguel Ángel Gil Marín. L’Atletico Madrid compte dynamiser massivement son développement international au cours des prochaines années.

chiffre d'affaires opérationnel atletico madrid

Certains éléments dans l’actualité du club madrilène valident cette orientation stratégique. En janvier dernier, le groupe chinois Wanda via son propriétaire Wang Jianlin, a acquis 20% du capital social de l’Atletico Madrid contre un investissement de 45 M€. A travers cette opération, l’Atletico compte bâtir des synergies avec le marché chinois à très fort potentiel. Via son nouveau partenaire, l’Atletico a déjà prévu l’ouverture de corners distribuant ses produits dérivés dans 200 centres commerciaux chinois appartenant au groupe Wanda. Via Wanda, l’Atletico est également en train de finaliser un accord avec le groupe chinois Ten Cent afin d’élaborer la stratégie de communication du club sur les différents médias chinois. L’acquisition de l’agence Infront par Wanda devrait également permettre à l’Atletico de dénicher de nouveaux partenaires commerciaux.

Outre le plan d’internationalisation chinoise via l’entrée dans son capital d’un actionnaire puissant, l’Atletico Madrid compte également cibler d’autres zones géographiques à travers une stratégie de formation. Miguel Ángel Gil Marín a ainsi indiqué l’ouverture prochaine d’écoles de football à l’effigie de l’Atletico Madrid aux Etats-Unis, en Turquie et en Inde. L’Atletico a ciblé des pays où le club possède une popularité naissante grâce à ses résultats sportifs, à une politique de partenariats et à la possession de stars nationales dans son effectif à l’image d’Arda Turan. Cette implantation auprès des jeunes a pour but de diversifier le réseau de détection du club tout en dénichant de nouveaux partenaires commerciaux en provenance de nouvelles régions géographiques.

Si l’internationalisation focalise l’essentiel des projets du club, la direction travaille également sur d’autres aspects afin de contribuer à l’ascension sportive et économique de l’Atletico Madrid. La direction veille notamment à la stabilité du staff technique, à la réduction de l’endettement du club, à la mutualisation des droits Tv de Liga BBVA ou encore à l’avancement des travaux d’aménagement du nouveau stade afin de développer un club capable de se hisser au plus haut niveau européen de manière durable. L’enthousiasme et la richesse des projets menés par la direction constituent un exemple de dynamisme managérial et décisionnel pour l’ensemble des clubs européens.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer