Economie

Le marché des juniors est un business lucratif en Premier League

Afin de générer toujours plus de revenus commerciaux, les dirigeants de Premier League n’hésitent pas à solliciter le porte-monnaie des parents afin de proposer une multitude de produits et de services aux jeunes supporters. Certaines monétisations sont inédites et suscitent l’indignation des associations de supporters. Explications…

En termes d’optimisation des revenus commerciaux, les clubs de Premier League sont souvent cités en exemple. Précurseurs dans la déclinaison de l’identité club en marque commerciale, leaders dans l’internationalisation de notoriété et novateurs dans les sources de monétisation, certains clubs du championnat anglais accumulent de véritables fortunes chaque année en recettes commerciales.

La formation de Manchester United constitue un modèle de développement commercial pour les clubs européens. Pionnier dans la conclusion d’accords de sponsoring régional, le club mancunien a généré la somme record de 189,2 M£ de recettes commerciales lors de l’exercice 2013-14. Dernièrement invitée au Web Summit de Dublin, la direction de Manchester United a notamment expliqué comment elle exploitait sa puissance digitale afin de générer de nouvelles rentrées financières.

Les clubs de Premier League ne négligent pas le marché des kids

Si les clubs de Premier League communiquent beaucoup sur leur savoir-faire et leur capacité d’innovation dans l’univers commercial, ils n’en oublient pas moins certaines branches traditionnelles sur lesquelles ils sont beaucoup moins bavards. Ainsi, une partie non-négligeable des recettes commerciales des clubs provient du marché des jeunes supporters.

D’après une étude menée par The Guardian, les différents clubs de Premier League ne font pas beaucoup d’efforts concernant la tarification de leurs différents produits et prestations concernant le public junior. Au sujet des abonnements, hormis Burnley et Crystal Palace qui offrent certaines places sous condition aux enfants de moins de huit ans, le tarif le moins cher pour les jeunes supporters de moins de 16 ans se trouve du côté de Leicester City au prix de 60 £. Du côté d’Arsenal, les parents doivent débourser au minimum 340 £ pour abonner leur enfant aux rencontres des Gunners à l’Emirates.

Du côté des tenues officielles, à nouveau, les formations de Premier League accordent de faibles réductions aux kids par rapport  à la tarification appliquée pour les tailles adultes. Newcastle United est la formation proposant le prix le plus bas pour équiper les jeunes supporters du club : un jeune fan des Magpies déboursera 50,50 £ pour obtenir le maillot officiel et le short du club. A l’inverse, le club londonien de Chelsea FC réalise peu d’efforts à ce niveau en proposant une tenue complète junior à 77 £.

premier league - tenues officielles - 2014-15

De nouvelles sources de revenus pour les clubs de Premier League ?

Outre les tarifs importants appliqués aux juniors par les clubs de Premier League concernant leurs activités traditionnelles, ces derniers sont également à l’origine d’une nouvelle source de monétisation en exploitant le supportariat de leur jeune public. Certaines formations du championnat d’Angleterre ont décidé de facturer la prestation d’enfant mascotte.

Ainsi, pour avoir la chance de tenir la main d’un de ses héros lors de l’entrée des joueurs sur la pelouse, certains clubs n’hésitent pas à facturer la prestation plusieurs centaines de livres par match. Au total, onze formations de Premier League monétisent cette prestation.

Même si les clubs adoptent une tarification évolutive en fonction du prestige de la rencontre, le tarif le plus élevé a été constaté du côté de West Ham United où la direction des Hammers applique un prix pouvant s’élever jusqu’à 600 £ la prestation. Une somme importante qui permet au club de générer jusqu’à 6 600 £ de recettes par rencontre.

enfant mascotte - premier league - 2014-15

Le club de Newcastle United – qui n’apparait pas dans le graphique – est le onzième élément à se livrer à la facturation de telles prestations. Néanmoins, le club Magpie inclut ce service dans des packs d’hospitalité vendus à ses partenaires. De plus, le club ne monétise pas toutes les places d’enfants mascottes.

Les supporters dénoncent la monétisation de la prestation d’enfant mascotte

Si la monétisation des places d’enfant mascotte fait polémique Outre-Manche, certaines directions justifient ouvertement cette pratique en évoquant une professionnalisation du service. Ainsi, la direction de Swansea City indique apporter un complément de services rattachés au paiement d’une prestation d’enfant mascotte tel une photo dédicacée par l’ensemble des joueurs de l’effectif, une place pour assister à la rencontre ou encore la remise d’une tenue officielle. Le club gallois justifie son choix en affirmant posséder une longue liste d’attente d’enfants souhaitant accéder à cette prestation. Une liste d’attente qui illustrerait le succès de l’opération.

Néanmoins différentes associations de supporters ont dénoncé un procédé qu’elles trouvent honteux. C’est notamment le cas des Tottenham Hotspur Supporters’ Trust qui condamnent l’attitude de leur club à l’égard de cette prestation. Même cas de figure du côté de QPR où les supporters préfèreraient que le club s’associe à des écoles du quartier afin d’offrir l’opportunité à des enfants vivant dans des milieux défavorisés de rencontrer leurs idoles.

Malgré la gronde de plus en plus forte des supporters, il y a peu de chances que les clubs cessent une nouvelle activité lucrative et bien margée…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer