Economie

Leeds United risque-t-il la faillite ?

Trois formations du Sky Bet Championship (D2 anglaise) ont été sanctionnées suite au non-respect des règles du fair-play financier interne instauré par le championnat d’Angleterre aux différentes divisions professionnelles. Les trois formations concernées ont reçu une notification officielle de la part de la direction de la League. Explications…

Les nouvelles ne sont pas très bonnes du côté de Blackburn Rovers, Leeds United et Nottingham Forest. Les trois clubs évoluant au sein du Sky Bet Championship (D2 Anglaise) ont dernièrement appris qu’ils n’auraient pas la possibilité de débourser la moindre livre en indemnités de transferts au cours du prochain mercato hivernal.

Les trois formations ont été sanctionnées pour non-respect des règles internes du fair-play financier propre aux clubs professionnels anglais. La Football League – autorité régissant les championnats de D2, D3 et D4 anglaises – tolèrent actuellement un résultat net déficitaire maximum de 8 M£ par exercice (3 M£ de déficit opérationnel et 5 M£ d’augmentation de capital de la part des actionnaires). Les bilans financiers 2013-14 présentés par les trois clubs sanctionnés présentaient des niveaux de déficits supérieurs à la barre des 8 M£ tolérés.

En plus de cette sanction, la Football League a exigé des trois clubs la présentation d’un bilan financier 2014-15 avec un niveau de déficit inférieur à 6 M£. Néanmoins, les trois clubs auront tout de même la possibilité de réaliser quelques ajustements lors du prochain mercato hivernal à condition que les joueurs dénichés soient libres ou gratuits. Cependant, la Football League a conseillé aux trois formations de réduire leur masse salariale afin de respecter les nouvelles mesures imposées aux trois formations pour 2014-15.

Leeds United se situe dans une situation financière délicate

Devant la sévérité du fair-play financier appliqué aux clubs de Championship, la Football League a décidé d’assouplir les règles d’application du dispositif à la demande des patrons de clubs. A partir de la saison 2016-17, un déficit de 39 M£ sur trois exercices sera toléré à condition de posséder un actionnariat solide. Une limite de 13 M£ de déficits opérationnels sera également tolérée pour la saison 2015-16.

Malheureusement pour Leeds United – et les deux autres formations de Championship – les assouplissements concernant l’application du fair-play financier ne sont pas valables pour les exercices 2013-14 et 2014-15. Une nouvelle sanction qui renforce les problèmes financiers et administratifs traversés actuellement par la formation du West Yorkshire.

L’actuel président de Leeds United – le controversé homme d’affaires italien Massimo Cellino – a dernièrement reçu une demande de départ du club de la part de la Football League suite à une condamnation judicaire prononcée en Italie pour fraude fiscale. Alors que Cellino a officialisé le rachat de Leeds United depuis désormais plus de huit mois et a investi une somme supérieure à 5 M£, il lui est alors demandé de quitter un club qui lui appartient.

Massimo Cellino Leeds United

Massimo Cellino pourrait être forcé de céder ses parts au sein du club de Leeds United. Une décision qui pourrait entraîner la disparition du club.

Face à cette situation, Massimo Cellino a déclaré aux supporters de Leeds United qu’il allait faire appel de cette décision et qu’il continuerait à financer le club dans les mois à venir. Malgré des résultats sportifs décevants, Cellino est parvenu en quelques mois à obtenir le soutien des principales associations de supporters de club. Son apport financier avait, jusque-là, tranquillisé des supporters qui avaient peur de la faillite de leur club.

Malheureusement, la double décision disciplinaire de la Football League à l’encontre de Leeds United crée à nouveau un flou financier et sportif au sein de la formation du West Yorkshire. Jusqu’à présent, l’ancien actionnaire principal du club, le groupe bahreïni GFH, n’a pas souhaité commenter le possible désengagement forcé de Massimo Cellino. Une situation inquiétante qui pourrait précipiter Leeds United vers le dépôt de bilan si aucune solution n’est trouvée au cours des prochains mois…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer