Economie

Qui est Vichai Srivaddhanaprabha, propriétaire de Leicester City ?

portrait-proprietaire-leicester-city-fc

Alors que Leicester City FC disputera ce soir son premier match de Ligue des Champions de son histoire sur la pelouse du FC Bruges, le propriétaire du dernier champion de Premier League continue à se faire discret dans la presse tout en menant à bien ses affaires professionnelles et sportives. Décryptage…

Et dire que les supporters de Leicester City se montraient sceptiques lors de l’annonce en 2010 du rachat de leur club par l’homme d’affaires thaïlandais Vichai Srivaddhanaprabha, qui avait alors injecté 40 M£ pour récupérer un club qui évoluait en Championship (D2 anglaise). Les fans des Foxes avaient eu peur à l’époque de subir de profondes modifications bousculant leurs traditions, à l’image des choix opérés par certains investisseurs internationaux tels que Vincent Tan à Cardiff City ou encore Assem Allam à Hull City.

Et malgré la montée en Premier League acquise à l’issue de la saison 2013-14, les supporters du club des Midlands n’ont pas pour autant accordé immédiatement un crédit illimité au nouveau propriétaire du club, sachant que la mission la plus difficile allait démarrer : faire perdurer le club au sein de l’élite anglaise. Et les premières phrases lâchées par Vichai Srivaddhanaprabha suite à la montée acquise n’avaient pas réellement rassuré les supporters, évoquant à l’époque la mise en place d’un projet sur trois ans pour installer le club dans le top 5 de Premier League.

Un peu plus de 24 mois plus tard, le patron thaïlandais de Leicester City Vichai Srivaddhanaprabha a déjà surperformé par rapport aux objectifs annoncés en s’emparant du titre à la surprise générale à l’issue de la saison 2015-16. Et le club s’apprête à vivre la première campagne de C1 de son histoire, avec quelques certitudes dans le jeu grâce à un effectif préservé lors de la dernière fenêtre de transferts. Le club étant géré sainement depuis son retour au sein de l’élite anglaise, Leicester City réalise d’importants profits et n’a donc pas besoin de vendre ses stars pour équilibrer son bilan.

Le scepticisme ambiant entourant le projet mené par Vichai Srivaddhanaprabha s’est ainsi transformé en enthousiasme débordant du côté du King Power Stadium. Et même les venues de Vichai Srivaddhanaprabha en hélicoptère en provenance de Londres lors des jours de match, en se posant parfois sur la pelouse à quelques heures du coup d’envoi, ne choque plus les fans des Foxes.

Il faut dire que Vichai Srivaddhanaprabha a tout fait pour se faire apprécier de ses supporters. En plus d’obtenir des résultats sportifs incroyables, celui qui a fait fortune dans le duty free sait également se montrer généreux auprès des supporters du club. En avril dernier, à l’occasion de son 58ème anniversaire, il a offert donuts et bière à volonté aux 32 000 spectateurs assistant à la victoire de leur club face à Southampton. Une initiative qu’il avait déjà réalisée par le passé, notamment lors de la remontée du club en Premier League.

Et Vichai Srivaddhanaprabha ne se montre pas uniquement généreux envers ses supporters. Pour les remercier d’avoir remporté le titre en Premier League, l’homme d’affaires thaïlandais a offert à chacun des joueurs de l’effectif une BMW i8 d’une valeur de 120 000 € lors de la dernière intersaison. D’importantes primes non-définies dans les contrats avaient également été versées aux joueurs lors de la montée du club en Premier League en 2014.

Le football peut-il aider Vichai Srivaddhanaprabha à développer sa société ?

Cependant, Vichai Srivaddhanaprabha a les moyens de financer de tels cadeaux. D’après le dernier classement Forbes, Vichai Srivaddhanaprabha serait la 612ème fortune mondiale avec un pactole valorisé à 2,9 milliards de dollars. Débutant sa carrière professionnelle via l’ouverture d’une boutique à Bangkok, ce dernier a réussi un coup de maître en s’appropriant en 2005 l’exclusivité de l’exploitation des zones duty free de l’aéroport de Bangkok Suvarnabhumi via sa société King Power. Depuis, le trafic de cette infrastructure a explosé, se classant désormais au 20ème rang mondial des aéroports les plus fréquentés avec plus de 50 millions de passagers accueillis. Une hausse de fréquentation qui est notamment portée par la croissance de touristes chinois venant visiter la Thaïlande.

Très peu présent dans la sphère médiatique, Vichai Srivaddhanaprabha sait en revanche nouer de précieux contacts pour préserver son business. Ce dernier a notamment créé une véritable relation de proximité avec la famille royale de Thaïlande, l’aidant indirectement à préserver l’exclusivité de la gestion des zones duty free au sein de l’aéroport de Bangkok.

Ses excellents résultats sportifs et sa passion pour le polo ont également permis à Vichai Srivaddhanaprabha de se construire un important carnet d’adresses au Royaume-Uni. Un réseautage qui pourrait l’aider à internationaliser les activités de sa société King Power au sein des aéroports britanniques.

En attendant de se servir de sa nouvelle notoriété acquise grâce aux résultats sportifs de Leicester City pour développer ses activités professionnelles à l’international, Vichai Srivaddhanaprabha devrait assister de près aux premiers pas de son équipe sur la scène européenne. D’autant que les rencontres de Champions League sont généralement propices à la rencontre d’importantes personnalités du monde des affaires et de l’industrie au sein de tout le continent européen…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à suivre notre page Facebook

 


Source photo à la Une : © Flickr.com (dom fellowes)

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer