Stratégie

Pourquoi la Liga Santander ouvre-t-elle une antenne régionale en Inde ?

liga-nouveaux-locaux-inde

La direction de la Liga Santander a inauguré jeudi dernier de nouveaux locaux situés au cœur de New Delhi. Via ses nouveaux bureaux, le championnat espagnol compte accroître drastiquement ses activités en Inde, qui représente un marché à très fort potentiel. Décryptage…

La stratégie d’internationalisation via l’ouverture d’antennes locales aux quatre coins de la planète se poursuit du côté de la Liga Santander. Après les Etats-Unis, l’Afrique du Sud, Dubai, le Nigéria et la Chine ; la direction du championnat espagnol a inauguré en fin de semaine dernière sa sixième implantation régionale à New Delhi.

Pour l’occasion, la direction de la Ligue espagnole a organisé une grande cérémonie en plein cœur de la capitale indienne. Outre les dirigeants de la Liga présents à cet événement, des personnalités du monde sportif espagnol, des dirigeants du football indien ainsi que des responsables politiques étaient également invités à cet événement. Parmi les convives, de nombreux tennismen espagnols dont Rafael Nadal, présents en Inde dans le cadre d’un tour de barrage de Coupe Davis, ont assisté à un tel événement.

« L’ouverture de nouveaux locaux en Inde signifie beaucoup pour nous ; c’est l’un des jours les plus importants dans l’histoire de la Liga. Être présent en Inde est très important pour nous. Nous travaillons depuis longtemps sur ce projet et nous avons même effectué des modifications d’horaires de nos coups d’envoi en ayant les fans indiens à l’esprit. Je souhaite souligner les efforts de Sony, notre partenaire de diffusion dans ce pays […] Nous espérons que nos nouveaux bureaux nous permettront de concrétiser nos rêves » a alors déclaré Javier Tebas en ouverture de la cérémonie.

Au cours de son intervention, le patron de la Liga Santander a également évoqué les missions concrètes qui seront menées au sein des nouveaux locaux situés à New Delhi. Outre la prospection commerciale réalisée par les équipes en place et par l’agence India on Track, mandatée par la Ligue Espagnole ; la Liga mise également sur cette implantation pour coordonner au mieux la diffusion de son savoir-faire au sein d’un marché indien s’éveillant de plus en plus au football. Des formateurs espagnols devraient à l’avenir œuvrer dans les académies ouvertes récemment en Inde.

La Liga compte rattraper son retard de recettes TV internationales

La Liga compte également sur cette implantation pour travailler main dans la main avec son diffuseur local, Sony, afin de fournir un produit TV parfaitement adapté aux caractéristiques particulières du marché indien. Sport suscitant plutôt l’adhésion des classes sociales aisées au pays, les fans indiens ont notamment plus tendance à consulter les rencontres de football sur mobile par rapport aux fans européens.

Sur ce marché, la ligue espagnole ne part pas complètement de zéro. Certains clubs ibériques ont déjà acquis une très forte notoriété dans ce pays, bâtissant d’incroyables communautés sociales. Sur sa page officielle Facebook, le FC Barcelone compte déjà près de 3,5 millions de fans vivant en Inde. Le Real Madrid possède également une communauté proche de 3 millions de fans Facebook.

Au-delà de la stratégie mise en place en Inde, la Liga mise beaucoup sur ses implantations régionales pour nouer de très forts liens avec le tissu économique et politique local. Une stratégie qui doit notamment permettre au championnat espagnol de rattraper une partie de son retard d’internationalisation sur son grand concurrent, la Premier League.

Outre le recrutement de partenaires commerciaux séduits par les initiatives internationales lancées par la ligue espagnole, la direction de la Liga passera un véritable test lors du prochain appel d’offres de droits TV internationaux. Alors qu’elle est parvenue à multiplier par 5 ses ressources télévisuelles internationales lors du dernier appel d’offres (2015-18) grâce à la mutualisation des droits TV, la Liga compte s’appuyer sur une nouvelle croissance vigoureuse lors de la prochaine mise en vente afin de grignoter petit à petit son retard de revenus TV par rapport à la concurrence anglaise. Et nul doute que sa stratégie d’ouverture d’antennes locales afin d’optimiser la notoriété de sa compétition tout en nouant une relation de proximité avec ses diffuseurs devrait payer…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. [mc4wp_form]


Source photo à la Une : © Capture vidéo LaLiga.es

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer