Stratégie

La Ligue 2 est-elle déterminée à aller jusqu’au bout de son combat ?

Malgré une rencontre intervenue hier après-midi avec le président de la FFF, les dirigeants de Ligue 2 comptent poursuivre leur combat judiciaire en ouvrant de nouveaux fronts afin de protester contre la mise en application de la réforme du système de promotion/relégation entre L1 et L2 dès la saison 2015-16. Et ils ne sont pas prêts à lâcher. Explications…

Si la rencontre intervenue hier entre Noël Le Graët et cinq présidents de Ligue 2 (Claude Michy, Guy Cotret, Gervais Martel, Pierre Ferracci, Patrice Haddad) au siège de la FFF a été très courtoise, elle n’a pas forcément fait avancer le dossier de la réforme du système de promotion/relégation en faveur des pensionnaires de L2. A l’issue de cet entretien, le président de la fédération s’est engagé à faire étudier la décision prise par le Conseil d’Administration de la LFP lors du prochain comité exécutif de la FFF. Néanmoins, Le Graët ne s’est engagé sur aucune annulation de la réforme.

Si cet acte constitue un pas en avant de la part du président de la FFF, cela ne représente pas un engagement formel de sa part auprès du combat mené par les présidents de Ligue 2. Suite à cette réunion, les dirigeants maintiennent leurs velléités offensives sur le plan judiciaire afin de faire annuler la réforme. Un référé sera rapidement déposé auprès du Conseil d’Etat : deux cabinets d’avocats (Alerion et August-Debouzy) ont été mandatés pour étudier le dossier.

En plus de ce référé, les dirigeants de Ligue 2 envisagent d’ouvrir de nouveaux fronts afin de combattre une décision ressentie comme une injustice. Une deuxième action devrait être portée devant la commission juridique de la Ligue alors qu’un recours devant le CNOSF est également envisagé.

La Ligue 2 n’abdique pas

Selon de nombreux présidents de L2, cette attitude est nécessaire pour faire plier la LFP dans sa volonté d’imposer seulement deux montées et deux descentes entre le L1 et la L2 dès 2015-16. « Nous représentons tous les clubs de L2 et quelques clubs de L1. On a été bien entendus par le président de la FFF qui n’est pas non plus un lapin de trois semaines. Il est capable de pouvoir agir, intervenir et réfléchir à la situation ubuesque dans laquelle on se trouve. Mais on va aller au bout de nos actions. Le combat continue » a ainsi déclaré Gervais Martel, président du RC Lens, au quotidien L’Equipe lors de la sortie de la réunion avec Noël Le Graët.

dncg rc lens gervais martel

Gervais Martel soutient les actions en justice menées par les dirigeants de Ligue 2

Si les velléités judiciaires offensives sont partagées par l’ensemble des patrons de Ligue 2 pour mettre fin à cette réforme décidée par le CA de la LFP, certains patrons adoptent une attitude plus prudente à la sortie de la réunion avec le patron de la FFF. « Le ton de notre discussion a été très agréable. Je pense que nos actions ont marqué des points. Le président (de la FFF) est garant des équités et ne comprend peut-être pas complètement cette précipitation » a alors réagi le président de l’AJA, Guy Cotret.

Si le combat risque d’être long, de nombreux rebondissements devraient intervenir en cours de saison 2015-16 qui auront un impact important sur le 18ème de L1 et le 3ème de L2…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer