Economie

La Ligue 2 a-t-elle besoin d’un salary cap ?

Alors que la mise en place d’un salary cap au sein du championnat de Ligue 2 a été envisagée dans le plan de réformes discuté au sein de la LFP, cette initiative ne sera vraisemblablement pas retenue dans l’immédiat. Pourtant, de nombreux clubs de L2 possèdent un niveau de masse salariale préoccupant. Explications…

Si des discussions ont été initiées au sein de la LFP concernant l’instauration d’un salary cap au sein du championnat de L2 suite aux déconvenues financières du Mans FC et du CS Sedan-Ardennes, l’idée n’a pour le moment pas été retenue. La mesure, difficile à mettre en place, n’est pas bien perçue par les différents dirigeants du championnat qui y voient une forme d’ingérence de la LFP et un moyen de cloisonner un peu plus l’accès à l’élite nationale.

Pourtant, d’après le dernier bilan financier publié par la LFP concernant la saison 2013-14, le niveau général de la masse salariale de Ligue 2 est préoccupant. Ainsi, la masse salariale du championnat représente plus de 77% des revenus opérationnels générés par les différents clubs. Un ratio bien plus élevé au seuil défini par l’UEFA dans le cadre du fair-play financier (70%) et appliqué aux clubs européens disputant les compétitions continentales.

A l’image de la Ligue 1, onze formations de L2 détenaient une masse salariale représentant plus de 70% de leurs revenus opérationnels au cours de la saison 2013-14. Et la situation de certains clubs va bien au-delà de ce niveau : la masse salariale du RC Lens a ainsi largement dépassé ses revenus opérationnels lors de la saison 2013-14, atteignant un ratio proche de 140%. Sans une augmentation de capital procédée par son actionnaire azéri, Hafiz Mammadov, le RC Lens aurait alors achevé l’exercice avec un résultat net lourdement déficitaire.

Le RC Lens n’est pas le seul club de Ligue 2 à présenter une masse salariale supérieure à ses revenus opérationnels lors du dernier exercice. L’AJ Auxerre se retrouve dans la même situation avec une masse salariale (11,244 M€) représentant plus de 110% de ses revenus opérationnels (10,180 M€). Pourtant, le club icaunais est parvenu à présenter un bilan financier excédentaire. L’AJA doit cette prouesse à de juteuses opérations réalisées sur le marché des transferts. Néanmoins, le club a été contrait d’affaiblir son niveau sportif en cédant en cours de saison Paul-Georges NTep afin d’éviter une déroute financière.

masse salariale ligue 2 2013-14

Les clubs de Ligue 2 prennent des risques financiers pour monter en Ligue 1

Le plus inquiétant dans l’analyse des masses salariales de Ligue 2 concerne la corrélation observée entre le ratio de la masse salariale sur les revenus opérationnels et les résultats sportifs. En effet, deux des clubs les plus vertueux du championnat 2013-14 – le CA Bastia et le FC Istres présentant respectivement des ratios de 57,2 et 61,4% – sont descendus en National à l’issue de la compétition.

A l’inverse, les trois formations qui sont montées en Ligue 1 – FC Metz, RC Lens et SM Caen – présentent une masse salariale supérieure à 70% des revenus opérationnels générés. Hormis les Chamois Niortais et l’AS Nancy-Lorraine, la plupart des formations de L2 ayant joué la montée au cours de la saison 2013-14 présentaient des masses salariales ne permettant pas d’atteindre l’équilibre opérationnel.

Cette caractéristique montre que de nombreuses formations de Ligue 2 n’hésitent pas à prendre des risques financiers afin d’envisager une possible montée en Ligue 1 qui dynamisera considérablement les revenus des clubs. En cas d’échec, le club se tournera vers son propriétaire ou cèdera certains de ses meilleurs éléments sur le marché des transferts afin d’éviter un résultat net trop déficitaire. Une politique de gestion à court-terme risquée qui a précipité dernièrement les banqueroutes financières du Mans FC et du CS Sedan-Ardennes…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer