Economie

La Ligue 1 retrouve le chemin des profits !

classement chiffre d'affaires ligue 1

D’après les données financières publiées hier par la DNCG, la Ligue 1 a enregistré un résultat net positif concernant l’exercice 2015-16. Néanmoins, l’élite du football professionnel français a toujours besoin du marché des transferts pour équilibrer ses comptes. Décryptage…

Le football professionnel français est-il en train d’assainir ses finances ? Après avoir accumulé de lourdes pertes au cours des derniers exercices, la Ligue 1 a dévoilé un résultat net positif concernant l’exercice 2015-16 !

D’après les chiffres publiés hier par la DNCG, l’élite du football professionnel français a affiché des profits à hauteur de 20,490 M€ ! Un bilan qui contraste totalement par rapport à l’exercice précédent. La Ligue 1 avait alors totalisé des pertes à hauteur de 56,048 M€ lors de la saison 2014-15.

Pour inverser cette tendance, les clubs de Ligue 1 se sont appuyés sur une légère hausse de chiffre d’affaires hors transferts. La compétition a enregistré des recettes à hauteur de 1,485 Md€, progressant de 4,7% par rapport à l’an dernier.

Dans le détail, seules les recettes de billetterie ont connu une légère baisse lors du dernier exercice. Les droits TV ont connu une hausse de 4,4% – grâce notamment à l’entrée en vigueur des nouveaux contrats pour les compétitions européennes – alors que les recettes de sponsoring ont progressé de 5,9%.

Toutefois, cette hausse de revenus ne suffit pas à équilibrer le résultat des opérations hors transferts. La Ligue 1 a même enregistré un déséquilibre plus prononcé que l’an dernier, avec un déficit à hauteur de 317,4 M€. Les charges ont ainsi augmenté plus rapidement que les revenus.

Le PSG et l’OL enregistrent d’importants profits

Pour atteindre un résultat net positif, la Ligue 1 a surtout profité des importantes ventes réalisées sur le marché des transferts ! Les opérations de mutations ont rapporté 381 M€ aux clubs de Ligue 1 lors de l’exercice 2015-16, un montant en hausse de 98% par rapport à la saison dernière. Certains clubs ont réalisé de très importants mouvements à l’image de l’OM ou encore de l’AS Monaco.

Au final, 13 clubs de Ligue 1 affichent un résultat net positif et deux clubs supplémentaires atteignent quasiment l’équilibre (l’AS Monaco et le MHSC affichent un déficit de 10 000 €). Parmi ces clubs, le PSG est celui qui affiche les plus importants profits à hauteur de 10,381 M€.

A contrario, le LOSC accuse les plus importantes pertes. Le club lillois a ainsi affiché un résultat net déficitaire à hauteur de 17,851 M€. Le club nordiste a notamment supporté une masse salariale bien trop importante (49,547 M€) compte tenu de ses revenus hors transferts (57,323 M€). Un déséquilibre entraînant un résultat opérationnel déficitaire à hauteur de 38,1 M€, qui n’a pas été totalement compensé par l’activité du club sur le marché des transferts.

Source photo à la Une : Wikipedia.org – CC BY-SA 4.0

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer