Droits TV

Ligue 1 : les désaccords persistent entre les patrons de club

sieges-ca-lfp-ligue-1

Alors que les prochaines élections au Conseil d’Administration de la LFP se rapprochent à grands pas, les dirigeants des différents clubs de L1 n’ont toujours pas trouvé de point d’accord afin d’aplanir les tensions. Les initiateurs de la seconde liste menée par Bertrand Desplat ne seront même pas présents à la réunion planifiée aujourd’hui. Analyse…

La Ligue 1 apparaîtra-t-elle à nouveau divisée lors des prochaines élections organisées par la LFP, le 11 novembre prochain ? S’il ne sera plus possible d’ajourner les scrutins faute de quorum atteint à l’image du déroulement des élections du 05 octobre dernier, la Ligue 1 risque de maintenir la présentation de deux listes concernant sa représentation au Conseil d’Administration.

Alors que plusieurs réunions étaient prévues entre les différents dirigeants entre les deux dates d’élections afin d’aplanir les différends, les patrons de L1 à l’origine de la seconde liste ont tout simplement décidé de ne pas se rendre au rendez-vous prévu aujourd’hui selon les informations dévoilées par L’Equipe. En creux, ils reprochent aux dirigeants des grands clubs français, représentés au sein du syndicat Première Ligue, de ne pas prendre en considération leurs requêtes.

L’enjeu majeur de cette nouvelle bataille au sommet du football professionnel français concerne la répartition des droits TV en Ligue 1. Leader de la fronde, Bertrand Desplat plaide pour l’instauration progressive d’un nouveau modèle plus égalitaire au niveau de la redistribution. Alors que le club percevant la plus forte dotation devrait recevoir lors de la saison 2016-17 une somme 4 fois plus importante que le dernier de la répartition ; les clubs frondeurs souhaitent remettre à plat le système afin d’obtenir une distribution moins inégalitaire à l’image du modèle appliqué en Premier League et en Bundesliga.

Ligue 1 : un accord sur une nouvelle répartition des droits TV sera-t-il trouvé ?

Les clubs dissidents, bénéficiant du soutien de l’UCPF sur ce sujet, ont d’ailleurs formulé une proposition à leurs homologues afin d’aboutir à un accord. Ils proposent notamment une réforme en douceur avec une réduction progressive de l’écart sur la période 2016-20. Une réforme qui permettrait d’abaisser le ratio de 4 à 3 dans un premier temps, puis de la ramener à un niveau inférieur à 2,5 à l’échéance 2019-20.

Mécontents de ne pas avoir reçu de retour de la part du clan d’en face, ils ont ainsi décidé de boycotter la réunion d’aujourd’hui. Néanmoins, l’absence de contre-proposition proviendrait de désaccords au sein du noyau dur de clubs réunis sous le syndicat Première Ligue. Certains clubs seraient prêts à aller dans le sens de leurs homologues en acceptant un ajustement de la répartition (Nice, Monaco…) alors que d’autres formations sont fermées à une évolution aussi importante (OL, OM…).

Clairement, cette opposition concernant l’évolution de la répartition des droits TV de Ligue 1 n’est pas près de s’estomper. Un différend qui pourrait avoir de lourdes conséquences lors des prochaines élections au Conseil d’Administration de la LFP. Certains dirigeants de gros clubs à l’image de Jean-Michel Aulas pourraient perdre leur place au sein de l’instance de la Ligue le 11 novembre prochain si aucun accord n’est trouvé d’ici là…

* répartition des droits TV de L1 datant de la saison 2014-15 – taux de conversion livre/euro de 1,12003 a été utilisé pour les droits tv de Premier League

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire 


Source photo à la Une : Wikipedia.org (PreskoCC BY-SA 4.0)

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer