Economie

La Ligue 1 permet-elle de stimuler le secteur touristique en France ?

Générant 380 rencontres par saison, la Ligue 1 est un élément non-négligeable de stimulation de l’activité touristique des villes possédant un club au sein de l’élite française. Les déplacements de supporters pour assister aux différentes rencontres engendrent des dépenses conséquentes en matière de logements, restauration ou encore de transports. Explications…

Alors que peu d’études existaient jusqu’à présent sur ce phénomène, le comparateur GoEuro s’est essayé à quantifier l’impact économique généré par les rencontres des différents championnats européens sur l’activité touristique des villes concernées. Sans surprise, l’impact économique est non-négligeable et le maintien d’un club au sein de l’élite nationale s’avère être un enjeu touristique important pour certaines communes dépourvues d’éléments suscitant une forte activité du secteur en temps normal.

En France, les rencontres de Ligue 1 engendreront une activité touristique évaluée à hauteur de 238 M€ pour la saison 2015-16 d’après les conclusions de l’étude menée par GoEuro. Une somme importante qui prend en compte le montant dépensé en frais de transports, de restauration ou de logement de tous les spectateurs se rendant aux rencontres de championnat. Le prix du billet n’est en revanche pas compris dans le calcul.

La ville de Paris est la commune française qui profitera le plus du surplus d’activité touristique. Au total, les rencontres du PSG occasionneront un surplus de revenus touristiques à hauteur de 28,2 M€. Le club parisien est responsable de près de 12% de l’ensemble des revenus touristiques générés par le championnat. A l’opposé, le GFC Ajaccio entraînera un surplus d’activité touristique de l’ordre de 2,227 M€ pour sa commune.

Globalement, le classement de l’impact économique généré sur l’activité touristique est fortement corrélé au classement des affluences enregistrées par les différents clubs de Ligue 1. Néanmoins, ils ne sont pas exactement identiques en raison de la zone de chalandise du club, du taux de supporters en déplacement ou encore des différences de prix constatés dans les différentes aires urbaines. Par exemple, Angers génère le 14ème impact économique de Ligue 1 alors que le club enregistre la 13ème affluence moyenne. Une différence qui est certainement due à une zone de chalandise relativement peu étendue – ne suscitant pas la souscription à une offre de logement additionnelle – et aux prix bas pratiqués dans la ville du Maine-et-Loire.

ligue 1 activité touristique additionnelle

Si l’impact économique généré par la Ligue 1 est important sur l’activité touristique, il constitue néanmoins le montant le moins élevé parmi les grands championnats européens. Ainsi, la Ligue 1 se situe encore à des années lumières d’une Premier League qui génère un surplus d’activités de l’ordre de 565,879 M€ ! Certains touristes sont prêts à parcourir plusieurs milliers de kilomètres pour assister à une rencontre du championnat anglais. Au sein de certaines villes anglaises (Manchester, Liverpool…), l’activité touristique générée par le football constitue un pourcentage non-négligeable de l’activité totale. Les clubs de football constituent alors l’atout touristique numéro un pour séduire de nouvelles cibles.

Alors que la captation d’une clientèle internationale explique le montant élevé généré par la Premier League, la Ligue 1 possède également du retard par rapport à ses autres rivaux européens. Une caractéristique qui serait due, d’après les conclusions de Go Euro, au faible nombre des supporters en déplacement (moins de 90 000) au cours de cette saison 2015-16. Si certains longs trajets ou le manque de culture du déplacement peuvent être des raisons évoquées, la saison en cours est surtout marquée par un nombre exponentiel d’interdictions de déplacement prononcées par les autorités. Un élément qui provoque la colère des associations de supporters mais qui impacte négativement les villes hébergeant des rencontres de L1…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer