Economie

La Ligue 2 affiche de nouvelles pertes financières !

ligue 2 bilan financier 2015-16

Alors que la Ligue 1 a sorti la tête de l’eau en enregistrant un résultat net positif au cours de l’exercice 2015-16, la Ligue 2 n’est pas parvenue à afficher une performance financière semblable selon le dernier rapport publié par la DNCG. Décryptage…

La Ligue 2 n’est pas parvenue à réitérer sa belle performance financière affichée lors de l’exercice 2013-14. Alors que l’antichambre de la L1 avait à l’époque enregistré un résultat net positif à hauteur de 9,538 M€ ; le championnat de L2 est retombé dans ses travers budgétaires lors du dernier exercice.

La compétition a même creusé ses pertes par rapport à l’exercice 2014-15. Ainsi, selon le dernier rapport publié par la DNCG, la Ligue 2 a affiché des pertes à hauteur de 17,555 M€ lors de l’exercice 2015-16 contre 11,079 M€ lors de la saison précédente !

Les pertes chroniques affichées par la Ligue 2 proviennent essentiellement d’une non-maîtrise des masses salariales. Un élément qui s’est encore dégradé lors de ce dernier exercice : la charge salariale globale du championnat a progressé de près de 11% sur un an alors que, dans le même temps, les revenus hors transferts ont seulement affiché une hausse de 1,8%.

Désormais, la masse salariale engloutit près de 78% des recettes hors transferts des clubs de Ligue 2. Un ratio très élevé qui provoque un déséquilibre important du résultat opérationnel. La Ligue 2 a ainsi enregistré un résultat des opérations négatif à hauteur de 69,4 M€. Un déficit qui n’a pu être compensé par la cession de joueurs, le championnat enregistrant « seulement » 48,3 M€ de plus-values.

Ligue 2 : sept clubs affichent des pertes supérieures à 1 M€

Outre les déséquilibres provoqués par un niveau de masse salariale trop élevé, la Ligue 2 est confronté à un autre problème. Le championnat ne parvient pas à augmenter significativement et durablement ses revenus hors transferts. La Ligue 2 a ainsi affiché un chiffre d’affaires à hauteur de 203,720 M€ lors du dernier exercice, soit un montant en hausse de… 1,5 M€ par rapport à l’exercice 2010-11 !

Même si les revenus de la Ligue 2 vont automatiquement augmenter au cours des prochains exercices grâce à l’entrée en vigueur des nouveaux contrats télévisuels, la LFP devra sans doute mener une réflexion autour de ce championnat pour favoriser son exposition et aider les clubs à accroître leurs centres de profits.

Dans le détail, tous les clubs de Ligue 2 ne sont pas concernés par les pertes financières. Neuf clubs parviennent même à afficher un résultat positif ou à l’équilibre. C’est le cas notamment de Valenciennes FC. Ancien mauvais élève sur le plan financier, le club nordiste affiche le niveau le plus important de profits avec un résultat net supérieur à 1 M€.

Dans l’autre sens, dix clubs affichent des résultats déficitaires. Parmi ces clubs, sept éléments enregistrent des pertes supérieures à 1 M€. La palme revient au FC Sochaux-Montbéliard qui a accusé un résultat net déficitaire à hauteur de 6,095 M€. A noter enfin que le détail des comptes de l’ETG FC n’a pas été présenté par la DNCG.

Source photo à la Une : Wikipedia.org

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer