Stades

Ligue 2 – Classement des revenus de billetterie

ligue 2 revenus de billetterie

Suite au rapport dernièrement publié par la DNCG, Ecofoot.fr dresse le classement de Ligue 2 en fonction des recettes de billetterie enregistrées au cours de l’exercice 2015-16.

Le championnat de Ligue 2 a-t-il retrouvé une dynamique haussière en termes de recettes de billetterie ? A la première lecture des chiffres, la réponse semble positive. En effet, au cours du dernier exercice écoulé, le championnat a généré des recettes à hauteur de 18,5 M€, en progression de 18,1% par rapport à la saison 2014-15.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Cependant, ce taux de croissance ne traduit pas réellement la tendance des recettes de billetterie de la compétition. L’élargissement de la période d’études montre que la L2 ne parvient pas à s’inscrire dans une dynamique de croissance de ses recettes. Le championnat a ainsi généré 8 M€ de revenus de billetterie de moins qu’en 2008-09…

S’il est difficile de comparer les saisons en raison d’un périmètre instable – le championnat est profondément renouvelé lors de chaque saison à raison de 6 clubs – les formations évoluant au sein de cette compétition depuis plusieurs années ne parviennent pas à enclencher une dynamique de croissance.

Pourtant, certains clubs ont profité de la vague de modernisation des stades français. Le Havre et VAFC évoluent ainsi dans des enceintes modernes. Des nouveaux stades qui ont finalement plus profité aux recettes de sponsoring qu’à la billetterie B2C pour le moment.

Evidemment, le réaménagement du calendrier de Ligue 2 pourrait constituer une sérieuse piste de réflexion. L’affiche de chaque journée, disputée le lundi soir, ne dispose pas d’un créneau optimal pour remplir les stades. Toutefois, il sera difficile de réformer l’horaire des matchs sans un accord des diffuseurs de L1 et L2. Le mode de distribution adopté par la LFP rend les clubs de L2 très dépendants des revenus télévisuels.

Le RC Lens occupe largement la tête

Au niveau du classement, sans surprise, les clubs ayant récemment connu la Ligue 1 se situent aux premières places. Le RC Lens occupe la tête du classement avec des recettes supérieures à 3,6 M€. Au cours de l’exercice 2015-16, le club a notamment retrouvé son stade Bollaert après une saison galère en L1, au cours de laquelle le club a évolué à Amiens et au Stade de France.

Si les résultats du FC Metz expliquent la deuxième place du club lorrain, en revanche, la troisième position du FC Sochaux est plus surprenante. Le club récemment racheté par Ledus a connu une saison 2015-16 très difficile sur le plan sportif, frôlant la relégation en National.

Quatorze clubs de Ligue 2 ne sont pas parvenus à franchir la barre des 1 M€ de recettes de billetterie. La palme revient aux trois clubs franciliens qui se classent aux derniers rangs. Le Paris FC a notamment été pénalisé par une très mauvaise saison conduisant à la relégation du club. Enfin, le Red Star a évolué durant toute la saison à Beauvais, à plus d’une soixantaine de kilomètres de sa localisation habituelle. Le déménagement au stade Jean Bouin devrait aider le club audonien à accroître significativement ses revenus de billetterie lors de l’exercice 2016-17.

Source photo à la Une : RC Lens

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer