Economie

Liverpool FC accuse des pertes financières significatives

liverpool investissements complexe d'entraînement

La direction des Reds a dévoilé en milieu de semaine les grandes lignes de son bilan financier concernant l’exercice 2015-16. Contrairement à la saison passée, le club a enregistré un résultat avant impôt négatif. Décryptage…

Liverpool FC est-il retombé dans ses travers financiers ? Alors que le club de la Mersey était parvenu à enregistrer deux résultats avant impôt positifs consécutifs – dont des profits à hauteur de 60 M£ (70 M€) au cours de l’exercice 2014-15 – les Reds ont à nouveau affiché un résultat négatif au cours du dernier exercice.

En effet, la direction de Liverpool a ainsi indiqué que le club a enregistré un résultat avant impôt négatif à hauteur de 19,8 M£ (23,1 M€) concernant l’exercice 2015-16 (comptes clos au 31 mai 2016). Un montant excessivement élevé alors que le club n’a pas connu de profonds chamboulements structurels.

Du côté du chiffre d’affaires hors transferts, Liverpool FC a généré des recettes relativement similaires à la saison passée. Le club a ainsi enregistré 301,8 M£ (352 M€) de revenus, un montant en hausse de 3,9 M£ (4,5 M€) par rapport au dernier exercice.

Cette légère croissance s’appuie sur les recettes TV et les revenus matchday. Le club explique cette hausse par les très bons résultats obtenus par le club au sein des coupes nationales – Liverpool FC a atteint la finale de la League Cup – et par une tournée de pré-saison en Asie et en Australie réussie.

En revanche, le club a connu une légère contraction de ses recettes commerciales à hauteur de 0,7 M£ (0,8 M€). Une diminution qui s’explique toutefois par les travaux de rénovation d’Anfield Road qui ont empêché la commercialisation de prestation B2B durant une partie de l’année. Du côté des sponsors, Liverpool a signé de nombreux nouveaux contrats durant la période notamment avec Draftkings, Vixlet, Claymore Wines ou encore Skype.

Liverpool devrait parvenir à retrouver rapidement l’équilibre budgétaire

Alors que Liverpool FC est parvenu sans difficulté à entretenir son niveau de recettes, le lourd déficit accusé par le club est dû aux investissements consentis pour améliorer sa compétitivité sportive. Durant la saison 2015-16, Liverpool FC a accueilli douze nouveaux joueurs et a fait signer des contrats professionnels à douze jeunes de son académie.

Cette politique a eu des conséquences à deux niveaux. Le club a tout d’abord enregistré un alourdissement de sa masse salariale. Et la dotation aux amortissements liés à l’acquisition de joueurs a également progressé. Néanmoins, le club n’a pas communiqué les données exactes concernant ces deux postes de dépenses.

Malgré ce bilan financier déficitaire, Andy Hughes, Directeur des Opérations de Liverpool FC, a tout de même exprimé sa satisfaction. « Ces résultats montrent les solides progrès financiers réalisés par le club au cours des six dernières années de leadership exercé par FSG. Les investissements ont été poursuivis dans l’effectif professionnel et notre stade » a ainsi indiqué le dirigeant des Reds.

Malgré un résultat déficitaire à huit chiffres, Liverpool FC devrait être en mesure lors des saisons à venir de rééquilibrer ses comptes. Le club profitera, à l’image de ses concurrents, de l’entrée en vigueur des nouveaux contrats de droits TV de Premier League.

Le club poursuit en parallèle son expansion commerciale en signant une multitude de nouveaux contrats avec notamment Bet Victor, Malaysia Airlines, Konami ou encore Alcatel. Enfin, Liverpool FC devrait enregistrer une nouvelle croissance de ses revenus matchday grâce à la rénovation d’Anfield Road.

Source photo à la Une : Flickr.com (Ivan PCCC BY 2.0)

To Top
Send this to a friend