Economie

L’Olympique Lyonnais dévoile ses comptes avant l’heure

Jean-Michel Aulas, président de l’OL groupe, n’a pas tardé à donner les chiffres concernant l’exercice 2012-13. Le club rhodanien a perdu 19 millions d’euros. Même si l’exercice n’est pas très bon d’un point de vue comptable, le club a nettement réduit ses pertes par rapport à la saison dernière.

La situation économique de l’Olympique Lyonnais n’est toujours pas rose. Le club a affiché une perte d’environ 19 millions d’euros sur l’exercice 2012-13. Mais l’OL affiche tout de même des signes encourageants dans sa gestion. Le déficit a été largement réduit par rapport à la saison dernière, où il se chiffrait à 28 millions d’euros.

Si la structure des coûts était très inquiétante lors de la saison 2011-12, l’OL a débuté sa refonte financière. Grâce à la cession de nombreux joueurs, dont notamment de gros salaires comme Kallstrom ou encore Lloris, le club a largement diminué son plus gros poste de dépenses.

Lors de l’exercice 2012-13, les recettes ont en revanche diminué. Cela s’explique par la non qualification pour la Ligue des Champions. L’OL a connu un manque à gagner d’environ 5 millions d’euros en billetterie et de 16 millions d’euros en droits TV provenant de l’UEFA. L’Europa League ne compense pas les revenus générés par la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Au final, le club a connu des recettes en recul de 9,8 millions d’euros par rapport à 2011-12. Cette baisse est minorée grâce à un revenu plus important issu des transferts (36,2 vs 15,2 millions d’euros).

La présence en Ligue des Champions est indispensable pour l’OL

Ainsi, on comprend mieux l’importance d’une qualification en Ligue des Champions pour l’Olympique Lyonnais. Si le club parvient à se hisser jusqu’à la phase de poules (le club doit encore passer l’obstacle du barrage), il peut espérer parvenir à l’équilibre sur le prochain exercice.  Cela engendrerait un revenu additionnel autour de 20 millions d’euros pour le club.

jean michel aulas

Afin d’éviter des sueurs froides, l’OL cherche à vendre sur le marché des tranferts pour environ 10 millions d’euros afin d’être moins dépendant d’une qualification en LDC.

Jean-Michel Aulas compte également céder quelques joueurs pour atteindre plus confortablement l’équilibre budgétaire. L’avant-centre Bafetimbi Gomis est clairement placé sur la liste des transferts. Mais suite à des problèmes d’agents, le président lyonnais pourrait se concentrer sur un autre joueur à céder. Selon certaines sources, il chercherait à récupérer 10 millions d’euros supplémentaires sur le marché des transferts.

L’OL marche sur un fil budgétaire… Le club doit faire attention à ne pas tomber sous peine de compromettre son avenir sportif.

Google Plus

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer