Stratégie

Le LOSC cherche-t-il à conquérir la Belgique ?

Cette semaine, la direction du LOSC a officialisé l’entrée de l’homme d’affaires belge Marc Coucke en tant qu’actionnaire minoritaire de Lille OSC. Une décision qui pourrait correspondre à une stratégie de croissance basée sur une expansion commerciale en Belgique. Explications…

C’était dans l’air depuis plusieurs semaines. En fin de semaine, Michel Seydoux, président du LOSC, a officialisé l’entrée de Marc Coucke, investisseur belge et propriétaire de la firme pharmaceutique Omega-Pharma, au sein du capital social du LOSC. Une arrivée qui était actée depuis déjà plusieurs mois, l’homme d’affaires ayant conditionné son accord de sponsoring maillot du LOSC via sa marque de compléments alimentaires Etiix à une entrée dans le capital du club.

Cette entrée de Marc Coucke se fait sur la pointe des pieds d’un point de vue financier. Alors qu’il était pressenti pour racheter l’intégralité des actions d’Isidore Partouche, Coucke a acquis seulement 5% des parts du LOSC. Le montant financier de la transaction n’a pas été dévoilé. Michel Seydoux, actionnaire majoritaire du LOSC, conserve 60% de la holding qui détient 85% des parts du club. De son côté, Isidore Partouche conserve toujours 40% de la holding.

Néanmoins, Michel Seydoux n’a pas fermé la porte à un investissement plus important de la part de Marc Coucke lors des prochaines années. Ce dernier a tenu à rappeler qu’il ne détenait que 2,5% des parts du club en 2001, date de son entrée au LOSC, avant de devenir actionnaire majoritaire en 2004.

Le LOSC cherche à conquérir une Eurorégion

Pourquoi la direction du LOSC a-t-elle décidé de céder une part marginale du capital social du club à l’homme d’affaires belge ? Selon Michel Seydoux, cette arrivée permet de consolider la structure actionnariale du club. Une hypothèse qui parait peu crédible dans l’immédiat étant donné la prise de participation marginale de Marc Coucke.

En revanche, cette arrivée pourrait constituer une étape dans l’internationalisation du LOSC vers la Belgique. La direction nordiste pourrait s’appuyer sur le réseau de l’homme d’affaires belge pour attirer de nouveaux partenaires commerciaux en provenance de ce pays. L’arrivée de Marc Coucke, homme apprécié par l’opinion publique belge, pourrait également constituer un bon tremplin pour accroitre la popularité du club au plat pays.

« Le LOSC pourrait demain devenir le grand club de toute l’Eurorégion, avec encore plus de fans et de partenaires économiques venant d’Outre-Quiévrain » Michel Seydoux

Cette internationalisation du LOSC vers la Belgique est recherchée par le club depuis déjà plusieurs années. Le LOSC a notamment mis en place un réseau de détection de l’autre côté de la frontière qui lui a permis d’attirer ces dernières années au club de futures pépites du football belge : Hazard, Mirallas, Origi… Une stratégie qui a porté ses fruits sportivement et qui a initié un début d’engouement en Belgique. Cela se traduit notamment sur les réseaux sociaux où la communauté belge représente un part non-négligeable des fans Facebook du club (environ 10%).

Plus récemment, le LOSC avait également réalisé l’acquisition d’un club en Belgique en 2012. Il s’agissait du Royal Mouscron Peruwelz qui évoluait à l’époque en deuxième division belge. Le rachat de ce club permettait au LOSC de disposer d’un club où il pouvait envoyer ses jeunes joueurs s’aguerrir tout en s’introduisant sur le marché belge.

Cette internationalisation du club en Belgique est devenue une priorité pour le club après la livraison de son nouveau stade. Conscient que la croissance du club ne pouvait pas se traduire uniquement par la livraison de ce nouvel outil – charges déduites, le stade Pierre Mauroy ne rapporte pas plus de 3 M€ de chiffre d’affaires additionnel par an au LOSC – la direction a alors cherché à accélérer son internationalisation en partant à la conquête des régions wallonnes de la Belgique.

Le marché français intéresse Marc Coucke

Néanmoins, Michel Seydoux n’a pas totalement tort d’évoquer la consolidation actionnariale en évoquant l’arrivée de Marc Coucke. Ce dernier pourrait, à terme, racheter une bonne partie du capital social du club détenu par Isidore Partouche. L’homme d’affaires nordiste, blessé par le refus de la mairie de ne pas lui céder le naming du stade Pierre Mauroy, a régulièrement laissé entendre ces derniers mois son intention de quitter le club. D’ailleurs, pour cette saison, la société Partouche n’est plus sponsor maillot du club au profit de… Etiix, société détenue par Marc Coucke.

marc coucke

Marc Coucke est intéressé par les nouvelles perspectives offertes par le marché pharmaceutique français.

De son côté, Marc Coucke évoque la passion du football comme raison essentielle de son investissement au LOSC. Si la passion pour le football de Marc Coucke n’est pas à démontrer – ce dernier a racheté 60% du capital social du KV Ostende en 2013 –l’homme d’affaires belge porte un intérêt particulier au marché pharmaceutique français. En effet, depuis janvier 2013, la loi française autorise les pharmacies à vendre des médicaments sur internet. Un marché qui intéresse particulièrement Marc Coucke dont il veut devenir un acteur majeur. D’ailleurs, il n’a pas hésité à devenir sponsor short d’une deuxième formation française, le FC Nantes, durant l’intersaison.

Si la passion du ballon rond a été ouvertement évoquée par la direction du LOSC et Marc Coucke pour justifier cette nouvelle relation, il s’agit avant tout d’un accord gagnant-gagnant entre les deux parties. Un accord qui obligera le LOSC à remettre en cause ses premières décisions concernant sa stratégie d’internationalisation : propriétaire du KV Ostende, Marc Coucke aurait demandé aux dirigeants du LOSC de se séparer de leurs parts détenus dans le Royal Mouscron Peruwelz.

Google Plus

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer