Economie

LOSC : le club bientôt vendu à Gérard Lopez ?

losc-rachat-gerard-lopez

Après avoir échoué sur le dossier de l’Olympique de Marseille, l’homme d’affaires luxembourgeois Gérard Lopez a finalement décidé de se rabattre sur le LOSC pour concrétiser son projet de rachat d’un club de Ligue 1. Ce dernier est entré en négociations exclusives avec Michel Seydoux, actuel actionnaire majoritaire du club nordiste. Explications…

Cette annonce surprise représente certainement une éclaircie pour les supporters du LOSC. Hier, en début d’après-midi et au lendemain d’une nouvelle défaite du club en championnat, le club nordiste a publié un communiqué sur son site officiel annonçant l’ouverture de négociations exclusives entre Michel Seydoux et Gérard Lopez concernant la vente du club.

Un temps très bien positionné sur le dossier de l’Olympique de Marseille, l’homme d’affaires luxembourgeois aurait finalement jeté son dévolu sur la formation nordiste afin de concrétiser son projet de rachat d’un club en Ligue 1. Selon les informations communiquées par L’Equipe, Gérard Lopez s’appuierait sur ses fonds propres pour boucler un tel dossier, avant de faire appel très certainement à des partenaires financiers dont le fonds d’investissements Mangrove Capital Partners qu’il dirige au Luxembourg.

« Depuis plusieurs années, je ne cherchais pas un acheteur mais un successeur. Il était indispensable que cette personne ait la vision, la capacité et un projet permettant au LOSC de continuer à gagner des titres. Des discussions sont engagées depuis plusieurs mois. Nous sommes heureux d’entrer en négociations exclusives avec Gérard Lopez, qui a le profil idéal pour me succéder au LOSC » a ainsi déclaré Michel Seydoux au sein du communiqué publié sur le site officiel du club.

« Michel Seydoux a montré durant ces derniers mois un grand professionnalisme et un sens de la confidentialité exemplaire, sans jamais s’écarter de sa ligne conductrice qui est de tout mettre en œuvre pour que le club gagne de nouveaux titres » a alors ajouté Gérard Lopez.

A l’image du projet imaginé précédemment pour racheter l’OM, Gérard Lopez ne viendrait pas seul dans le Nord. Il serait accompagné par Marc Ingla, ancien Directeur Marketing du FC Barcelone et ayant réalisé également une bonne partie de sa carrière chez Nike. Ce dernier a d’ailleurs été cité dans le communiqué de presse publié par le club.

Pour le moment, aucun montant n’a été avancé concernant cette transaction. Michel Seydoux n’a également pas indiqué si cette opération impliquait uniquement ses parts détenues dans le club via la société SOCLE ou si les autres actionnaires minoritaires (Partouche, Marc Coucke) sont également concernés par cette vente. Toujours selon les informations indiquées par L’Equipe, la phase de négociations exclusives devrait s’étendre sur huit semaines, permettant aux équipes de Gérard Lopez de mener tous les audits souhaités afin d’établir le prix de vente.

LOSC : vers un changement de modèle économique ?

En se positionnant concrètement sur le dossier du LOSC, Gérard Lopez affiche ainsi sa ferme intention de racheter un club de Ligue 1. Selon les premiers éléments ayant filtré du dossier, l’homme d’affaires luxembourgeois compterait s’appuyer sur les excellentes infrastructures du club et son très performant centre de formation pour redonner de la vitalité au projet sportif du LOSC. Situé au cœur d’une Euro-région dynamique, cet élément a également constitué un argument important pour Gérard Lopez qui pourrait se servir du club pour développer ses relations professionnelles.

Si l’opération venait à aboutir, cette cession constituerait très certainement un soulagement pour Michel Seydoux. Après avoir envisagé d’accueillir un partenaire important au sein du club, le patron du club nordiste semble désormais prêt à laisser les rênes. Alors que la livraison du nouveau stade a permis au club de franchir une étape dans la génération de recettes de sponsoring et de billetterie, l’exploitation de la nouvelle enceinte n’a en revanche pas corrigé le modèle déficitaire du club. Le LOSC a continué à afficher d’importantes pertes opérationnelles, liées à une masse salariale importante. Des pertes opérationnelles qui conduisaient le club à vendre ses meilleurs éléments lors de chaque marché des transferts, obligeant le club à exceller dans le domaine de la formation et de la détection afin de maintenir sa compétitivité sportive.

Un mode de gestion qui devrait ainsi toucher à sa fin via le futur changement de propriétaire…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous abonner à notre compte Twitter


Source photo à la Une :  Wikipedia.org (LiondartoisCC BY-SA 3.0)

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer