Stratégie

LOSC : Michel Seydoux rallie le camp des sceptiques concernant la réforme de la C1

michel seydoux réforme champions league

Alors que la réforme de la Ligue des Champions sera aujourd’hui au cœur des discussions lors de la réunion du Conseil d’Administration de la LFP, le président du LOSC a rallié publiquement la position défendue par Bernard Caiazzo. Sans forcément émettre un avis définitif sur l’intérêt d’une telle réforme pour le football professionnel français. Décryptage…

Alors que Jean-Michel Aulas joue depuis quelques jours au VRP de luxe pour promouvoir la prochaine réforme de la C1 envisagée conjointement par l’UEFA et l’ECA, tous les présidents de clubs ne sont pas forcément convaincus par le bien fondé de tels changements pour le football professionnel français. Outre les réformes en elles-mêmes, ils pointent la manière dont la décision a été prise, profitant notamment d’une vacance au sein de la présidence de la confédération européenne.

Après Bernard Caiazzo, c’est au tour de Michel Seydoux, président du LOSC, de s’exprimer à ce sujet dans le quotidien L’Equipe. « Ce qui est agaçant, c’est la manière dont cela a été ficelé, dans la discrétion. J’aurai un avis plus précis aujourd’hui (ndlr : après la réunion du CA de la LFP) mais j’ai un peu l’impression que cela favorise les gros au détriment des nouveaux entrants » affirme alors le président du LOSC.

Le dirigeant nordiste a également une pensée pour Michel Platini, qui avait notamment introduit au cours des dernières années une réforme des phases préliminaires pour permettre une meilleure représentation des petits championnats dans la compétition. « C’est une contre-réforme Platini, lancée pendant l’absence du président » ajoute ainsi Michel Seydoux.

La FFF et la LFP en faveur de la réforme ?

Alors que la FFF et la LFP n’ont pas encore communiqué publiquement leur position à l’égard de cette réforme, les dirigeants de la Fédération semblent néanmoins en faveur d’une telle évolution de la Champions League, qui accordera davantage de tickets directs aux grands championnats européens et provoquera un changement de méthodologie dans la redistribution des revenus (refonte du critère marketpool, renforcement des critères sportifs, introduction du critère coefficient UEFA individuel calculé sur 10 ans, prise en compte des victoires finales dans la compétition…). Et, selon toute vraisemblance, la LFP devrait également dévoiler un avis favorable lors du CA qui se tiendra aujourd’hui.

Reste maintenant à savoir si les présidents de L1 (et L2) réfractaires changeront leur position après la réunion du début d’après-midi…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à suivre notre page Facebook

 


Source photo à la Une : © Ecofoot.fr

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer