Economie

Lucien Aubey gagne une bataille judiciaire contre un de ses anciens agents

Alors que la carrière de Lucien Aubey a connu un long déclin depuis son départ de Toulouse FC, ce dernier est victime d’une procédure judiciaire intentée par un de ses anciens agents pour rupture abusive de contrat. La Cour d’Appel de Rennes vient de rendre son verdict dans cette affaire. Explications…

Le début de l’affaire remonte à la fin de saison 2007-08. En difficulté sportive au sein d’un RC Lens qui joue sa survie parmi l’élite, le défenseur latéral Lucien Aubey décide de donner une nouvelle impulsion à sa carrière en changeant d’agent. Il confie alors ses intérêts à John Williams, agent agréé par la FFF. Les deux parties signent un mandat de 24 mois à compter du 29 avril 2008.

Lors de l’intersaison 2009-10, John Williams active ses réseaux britanniques afin de trouver une solution sportive intéressante pour son client. Prêté à Portsmouth par le RC Lens lors de l’exercice 2008-09, John Williams pense alors que son joueur possède un avenir intéressant Outre-Manche. Malheureusement, les contacts vont s’avérer infructueux et Lucien Aubey décide de mettre fin par anticipation à sa collaboration avec son agent le 04 août 2009. Le lendemain de cette rupture, le joueur s’engage au Stade Rennais FC.

Lors de la signature du mandat entre Aubey et Williams, il était convenu que l’agent serait rémunéré par le joueur via une commission de 10% sur les sommes perçues par Aubey selon le contrat négocié par Williams. L’agent estime ainsi que la rupture anticipée de contrat avait pour unique but de se soustraire à la commission due par son client lors de la signature de son contrat avec le Stade Rennais.

Devant cette situation, John Williams a ainsi saisi le tribunal de grande instance de Rennes afin d’obtenir une compensation financière. L’instance rendra en janvier 2012 un verdict en faveur de l’agent agréé à la FFF. La rupture abusive de contrat a été retenue dans le verdict et Lucien Aubey a été condamné à verser 288 000 € avec intérêts à son ancien agent.

Lucien Aubey échappe à sa condamnation financière

Suite à ce verdict, Lucien Aubey a saisi la Cour d’Appel de Rennes afin d’obtenir gain de cause. Cette dernière vient de rendre son verdict d’après les informations dévoilées par Avosports. Selon la Cour d’Appel, John Williams a manqué à ses engagements en ne saisissant pas la commission des agents sportifs de la FFF afin de régler le litige à l’amiable avec son client tel qu’il est stipulé dans le contrat liant les deux parties. Devant ce manquement à ses obligations, la Cour d’Appel a ainsi décidé d’annuler la décision prise par le tribunal de grande instance de Rennes.

stade de reims Aubey

Le Stade de Reims est le dernier club professionnel français dans lequel a évolué Lucien Aubey

Sans juger le fond de l’affaire, la Cour d’Appel a permis à Lucien Aubey d’échapper à une lourde sanction financière. Néanmoins, John Williams peut se pourvoir en cassation afin de continuer le combat face à son ancien client.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer