Economie

Malaga dans la tourmente financière…

Le richissime cheikh qatari, Abdullah ben Nasser Al Thani cherche à vendre le plus rapidement possible le club andalou de Malaga CF. Propriétaire depuis septembre 2010, Al Thani ne souhaite plus investir dans un puits sans fond au sein d’un pays qui s’enfonce dans la crise…

Même si aucune annonce officielle n’a été formulée, le club de Malaga CF est à vendre. Et il est même en solde… En effet, le président qatari souhaite se désengager le plus rapidement possible afin d’éviter de sortir le chéquier une nouvelle fois pour éponger les dettes. Quatre mois de salaires sont actuellement impayés aux joueurs ainsi qu’au staff technique. Et les traites de certains transferts comme celui de Cazorla en provenance de Villareal ne sont pas réglées…

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Pourtant l’histoire a plutôt bien débuté entre le richissime investisseur qatari et l’Andalousie. Dès son arrivée, le cheikh fait un mercato hivernal impressionnant. Le coach Manuel Pellegrini s’installe sur le banc après son passage au Real Madrid. Julio Baptista rejoint également les rangs du club andalou. Le club termine au 11ème rang après avoir tutoyé la zone rouge en début de saison.

Manuel Pellegrini arrive à Malaga avec des grosses ambitions pour le club andalou.

Puis le cheikh se met à sortir le carnet de chèque lors du prochain mercato estival. Van Nistelrooy, Toulalan, Cazorla, Joaquin… débarquent en Andalousie. L’objectif est clair pour le cheikh en cette saison 2011/12 : retrouver l’Europe. La mission sera remplie avec une jolie quatrième place et une qualification pour le troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions.

Malaga ne paie plus ses joueurs…

Seulement, il y a plusieurs hics financiers durant cette saison. Le nouveau directeur général Fernando Hierro démissionne après quelques semaines en poste. Officiellement, il n’est pas sur la même longueur d’onde que ses dirigeants. Officieusement, il a pris connaissance de la volonté de revente du président qatari et de fermer les vannes pour les prochains mois.

Au mois de mai, Ruud Van Nistelrooy menace également de porter plainte contre son propre club pour salaires impayés. Finalement, il se rétractera. La direction parle d’un quiproquo sans conséquence.

Van Nistelrooy souhaite porter plainte contre son club devant le syndicat des joueurs pour salaires impayés.

Mais en cet été, il ne fait plus de doutes que le président ne veuille plus investir un sou dans le club. Une réunion s’est tenue début juillet entre la direction, le staff et les cadres de l’équipe. Tout le monde est invité à fuir le club pour le sauver de ses dettes ! Aujourd’hui, le club doit déjà plus de 5 millions d’euros de charges sociales à l’état espagnol. Les joueurs revendiquent près de 4 mois de salaires et certains transferts n’ont pas fini d’être payés. La dette totale s’élèverait à près de 50 millions d’euros.

Le cheikh s’est rapproché au début de l’été d’un homme d’affaires albanais, Rezart Taçi. Mais il n’a pas donné suite pour le moment. Du côté de la Liga, tout le monde se demande pourquoi le Cheikh a décidé de tout abandonner du jour au lendemain…

Cette réponse peut se trouver dans la situation économique de l’Espagne. En réalité, il se dit que le cheikh n’est pas un grand fan de foot. S’il a investi dans le club de Malaga, c’était principalement pour se constituer un réseau et réaliser des projets immobiliers de grande ampleur sur la Costa del Sol. Mais aujourd’hui, avec la crise immobilière et la situation très préoccupante de l’Espagne, les investissements réalisés par l’homme d’affaires qatari deviennent de moins en moins lucratifs. Al Thani décide alors de se retirer petit à petit de la région avant d’y engloutir toute sa fortune personnelle…

En attendant, le club ainsi que les joueurs sont en solde. Cazorla devrait être le premier à partir. Il est attendu dans les jours à venir du côté d’Arsenal. Arsène est toujours dans le coup quand il s’agit de soldes… Toulalan devrait faire de même très rapidement. Très brillant la saison dernière, il ne manquera pas de propositions…

Santi Cazorla sera très certainement un joueur d’Arsenal la saison prochaine.

Et Malaga devrait très vite retrouver sa position naturelle : lutter contre la relégation. Le rêve n’aura duré que deux ans…

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer