Stratégie

Manchester City imite les franchises de MLS avec son application matchday

En octobre dernier, Manchester City a sorti une nouvelle version de son application mobile à utiliser les jours de match et intitulée City Matchday. Disponible sur iOS et Androïd, les dirigeants de Manchester City cherchent pour le moment à favoriser son utilisation avant de réfléchir à sa monétisation. Explications…

Diego Gigliani, directeur média et CRM de Manchester City, a présenté le 30 octobre dernier la nouvelle version de l’application Matchday des Citizen. Cette nouvelle application, enrichie de nouveaux contenus, est à utiliser comme second écran les jours de match. Elle offre également des services supplémentaires aux spectateurs se trouvant à l’intérieur de l’Etihad Stadium.

Parmi les nouveautés disponibles dans l’application, des contenus vidéo autour de la rencontre sont désormais disponibles au sein de l’application. Pour les spectateurs se trouvant à l’intérieur de l’enceinte lors de la rencontre, un résumé des meilleurs moments est disponible à la mi-temps. Il est également possible de visionner, en léger différé, la disposition tactique des joueurs via une « tactical cam » située à proximité du toit du stade. Une innovation extrêmement intéressante pour les spectateurs qui sont assis aux premiers rangs de l’enceinte.

Le visionnage de ces contenus vidéo durant le match n’est pas disponible pour les supporters qui ne sont pas présents au stade. Bien évidemment, cette différenciation dans les contenus est liée à l’acquisition des droits TV. Néanmoins, pour les fans non-présents à l’Etihad, le club a tout même réfléchi à un dispositif vidéo permettant de suivre la rencontre : une caméra filme durant toute la partie la réaction des supporters présents dans l’enceinte. Combiné au live radio de la BBC disponible dans l’application, le dispositif permet de donner une impression immersive aux supporters du monde entier.

L’application prend tout son sens lors de l’avant-match

En plus de contenus vidéo exclusifs, l’application sollicite son utilisateur au sujet de questions sur le déroulement du match. Outre l’élection de l’homme du match, des questions sont posées sur des faits de jeu concernant la distribution d’un carton jaune et le possible remplacement d’un joueur.

Si l’utilisation d’une application mobile à l’intérieur d’un stade lors du déroulement d’une rencontre n’est pas encore rentrée dans les mœurs en Europe, l’application prend en revanche tout son sens lors de l’avant-match. A travers l’application, le supporter accède à des interviews exclusives des joueurs au sujet de la rencontre à venir ou encore à des images de l’échauffement. Lors de l’après-match, le supporter dispose également de la conférence de presse de l’entraineur et des réactions des joueurs.

application city matchday

L’application a pour but de susciter l’engagement des supporters avec le club lors du déroulement d’une rencontre des Citizens.

Si le téléchargement de l’application permet de disposer d’un contenu enrichi lors de l’avant et de l’après-match pour le spectateur de l’Etihad – une des premières enceintes européennes à bénéficier de la technologie du stade connecté – l’application a également du sens pour le supporter vivant loin de l’Etihad Stadium. Elle lui permet d’être immergé dans la rencontre tout en vivant loin de Manchester.

L’application n’est pas encore monétisée

Aujourd’hui, l’application matchday de Manchester City n’est pas monétisée par le club. Pourtant, le développement et le fonctionnement de l’application nécessite un budget non-négligeable pour le club. Selon Diego Gigliani, entre 7 et 8 salariés du club sont mobilisés lors des jours de match pour alimenter l’application en contenus.

Clairement, la non-monétisation du dispositif fait partie de la première étape de la stratégie connectée de Manchester City qui consiste à favoriser le nombre de téléchargements de l’application. Si Diego Gigliani est resté muet sur ce sujet, le club semble être satisfait du démarrage.

En revanche, le club planche déjà sur un modèle permettant de rentabiliser l’investissement réalisé pour développer la connectivité du club. Via l’application, le club réfléchirait à un dispositif permettant au spectateur de passer commande à la buvette sans bouger de son siège. Une technique déjà largement développée aux Etats-Unis qui donne des résultats extrêmement positifs sur le panier moyen du spectateur. Le club aurait également déjà pris contact avec des régies publicitaires pour sponsoriser certains services de l’application. Mais pour le moment, le club se concentre exclusivement sur le volume d’utilisation de l’application…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer