Economie

Manchester City assainit son bilan financier

La direction de Manchester City a présenté le bilan financier du club concernant l’exercice 2013-14. Si le résultat net est toujours négatif, il se rapproche de plus en plus de l’équilibre. L’équipe dirigeante des Citizen espère même dégager des profits lors de l’exercice 2014-15. Explications…

La direction de Manchester City était fière de présenter son bilan financier de la saison 2013-14 en cette fin de semaine. Les Citizen ont battu un nouveau record de chiffre d’affaires hors transferts en atteignant 346,5 M£. Pour la première fois, Manchester City dépasse la barre symbolique des 300 M£. Cela constitue une progression de 28% par rapport à l’exercice 2012-13.

chiffre d'affaires manchester city

Cette belle performance se traduit par un résultat net moins déficitaire que les années précédentes. Alors que le club avait accusé un déficit de 51,6 M£ en 2012-13, Manchester City est parvenu à réduire ses pertes à 22,9 M£ pour 2013-14 tout en intégrant dans le bilan une partie de l’amende payée à l’UEFA pour non-respect des contraintes du fair-play financier (16,2 M£).

En plus d’une augmentation du chiffre d’affaires, Manchester City a également réduit ses dépenses dont notamment sa masse salariale. Alors que le club consacrait 233,1 M£ à sa masse salariale – soit 86% du CA du club – cette dernière a diminué de 28 M£ pour atteindre 205 M£ en 2013-14. Elle correspond désormais à 59% du chiffre d’affaires du club.

Les efforts financiers réalisés par la direction de Manchester City en matière de réduction de déficits devraient épargner le club concernant de nouvelles sanctions provenant de l’UEFA. Le club a respecté ses engagements en diminuant sa masse salariale tout en possédant un niveau de déficit inférieur à 10 M€ (en excluant l’amende payée à l’UEFA). Si un éclaircissement complémentaire devrait être demandé par le CFCB pour examiner les coulisses de cette amorce de redressement financier, Manchester City ne sera vraisemblablement pas inquiété par le fair-play financier lors de la prochaine saison.

Le club espère générer des profits dès la saison 2014-15

En plus de la réduction des coûts, Manchester City doit son redressement financier à une augmentation importante des recettes dépassant pour la première fois la barre des 300 M£. Une hausse qui est notamment due à l’inflation importante des dotations télévisuelles : les Citizen ont ainsi enregistré une progression de 51% de leurs droits TV par rapport à la saison 2012-13.

Si l’augmentation des droits TV contribue lourdement à la progression de chiffre d’affaires du club, toutes les sources de revenus sont néanmoins en hausse du côté des Citizen. Les revenus de billetterie ont ainsi progressé de 20% par rapport à 2012-13 alors que les recettes commerciales enregistrent une progression de 16%. Les dirigeants de Manchester City comptent notamment sur le développement de cette dernière source de revenus pour générer des profits à très court terme.

« Le club est actuellement au niveau financier que nous souhaitions atteindre lors de son acquisition il y a 6 ans » a ainsi indiqué le président du club, Khaldoon Al Mubarak. « Nous sommes désormais passés à la deuxième phase du plan de développement de Manchester City. La période des lourds investissements opérés sur le marché des transferts – financés par des augmentations de capitaux  et nécessaires à renforcer la compétitivité immédiate du club – est révolue. Désormais, l’accroissement de nos activités commerciales permettra de financier le développement du club » a alors ajouté  Khaldoon Al Mubarak.

sources de revenus manchester city

Cette vision d’un autofinancement de la croissance du club par le développement des recettes commerciales est partagée par Ferran Soriano, directeur général du club. « Cette année, Manchester City a franchi une nouvelle étape sur le plan financier. Nous prévoyons de dégager des profits dès la saison 2014-15 et nous espérons démarrer la saison 2015-16 avec le retrait des sanctions prononcées par l’UEFA » a alors confié le directeur général du club.

Selon la direction de Manchester City, la période de rattrapage de compétitivité sportive financée par de lourds investissements est terminée. Désormais, Manchester City possède les armes financières pour se battre face aux plus grands clubs européens sans avoir besoin d’apports de son actionnaire. Un constat qui sera tout de même examiné scrupuleusement par le CFCB – organe de l’UEFA chargé d’inspecter les comptes des clubs européens – afin d’éventuellement démasquer une augmentation de capital dissimulée derrière une source de financement commerciale…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer