Economie

Manchester United risque-t-il de connaître une forte contraction de ses revenus en cas de non-qualification en C1 ?

Si Manchester United était largement parvenu à limiter la casse lors de l’exercice 2014-15 au sein duquel il n’était pas qualifié pour la C1, le club mancunien pourrait connaître le même sort l’an prochain en raison de ses difficultés sportives. Les Red Devils pourront-ils supporter financièrement un deuxième échec en trois ans ? Eléments de réponse…

Alors que David Moyes avait été licencié en avril 2014 pour résultats insuffisants, l’entraîneur néerlandais Louis Van Gaal n’est pas loin de subir le même sort deux ans plus tard. Manchester United pointe à une inquiétante 6ème place de Premier League, possédant trois points de retard sur la quatrième place occupée par Manchester City qui compte un match en moins. Etant donné la dynamique actuelle et la qualité de jeu produit, Manchester United a peu de chance d’obtenir son billet pour la prochaine campagne de C1.

Une nouvelle non-qualification pour la Ligue des Champions entraînerait directement un manque à gagner se situant autour des 30 M£. Un montant qui comprend les revenus redistribués par l’UEFA et les recettes de billetterie générées par la compétition. La participation lors de cette campagne 2015-16 devrait ainsi rapporter quelques 28 M£ au club malgré son élimination en phase de poules.

Au-delà des recettes provenant de la C1, Manchester United pourrait subir une contraction assez sévère sur le plan des recettes commerciales. Lors de la signature de son contrat mirobolant avec les Red Devils l’été dernier, l’équipementier Adidas a inclus une clause qui permettrait de réduire de 30% sa dotation globale sur la durée du partenariat. Ainsi, si Manchester United venait à ne pas se qualifier deux saisons de suite pour la plus prestigieuse des compétitions continentales, Adidas réduirait de 225 M£ sa contribution estimée à hauteur de 750 M£ sur 10 ans !

Si Manchester United n’est donc pas en danger pour cette saison, le club mancunien devra impérativement se hisser aux quatre premiers rangs lors de l’exercice 2016-17 afin de préserver les importants revenus versés par Adidas. Une qualification qui ne sera clairement pas aisée avec le renforcement de la concurrence liée notamment à l’entrée en vigueur des nouveaux contrats de droits TV de Premier League. D’autant que Leicester City bénéficiera des revenus additionnels de la Champions League pour se renforcer, Manchester City accueillera Pep Guardiola comme coach, West Ham United fera son entrée dans le Stade Olympique, Liverpool devrait pleinement bénéficier de l’effet Klopp…

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • Pour le moment, Manchester United n’est clairement pas en danger d’un point de vue financier. Le club mancunien se prépare à franchir la barre des 510 M£ de revenus opérationnels lors de cet exercice 2015-16 grâce notamment à sa participation en C1 et son nouveau contrat avec Adidas. Un revenu qu’il sera capable de rehausser la saison prochaine malgré son absence en C1 grâce aux nouveaux contrats de droits TV appliqués en Premier League. Lors de la saison 2014-15, Manchester avait parfaitement géré son bilan financier malgré l’absence de C1 en enregistrant un résultat net légèrement déficitaire de l’ordre de 1,168 M£. Néanmoins, les Mancuniens devront faire attention à ne pas rater trop souvent la qualification pour la compétition continentale afin de ne pas compromettre leur suprématie nationale en matière de génération de revenus commerciaux.

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire foot-business. 


    Source photo à la Une : © Capture vidéo MUTV (Youtube)

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer