Economie

Mascherano empêtré dans une affaire de fraude fiscale ?

Après Messi et Neymar, c’est au tour d’un troisième joueur du FC Barcelone d’avoir des démêlés judiciaires pour fraude fiscale. L’international argentin Javier Mascherano est actuellement au cœur de deux enquêtes menées par les autorités espagnoles au sujet de deux exercices fiscaux distincts. Explications…

Alors que différentes rumeurs entouraient la situation fiscale de Javier Mascherano au cours des dernières semaines, des éléments de réponses ont été révélés par le procureur général en charge de l’affaire. Lors d’une allocution tenue par ce dernier, il a indiqué que deux procédures distinctes avaient été ouvertes à l’encontre du joueur du FC Barcelone au sujet de ses exercices fiscaux de 2011 et 2012.

Toujours d’après les informations révélées par le procureur général, Javier Mascherano est suspecté d’avoir omis de payer aux autorités fiscales espagnoles les sommes de 587 822 € en 2011 et 968 907 € en 2012. Pour réduire sa facture fiscale, Javier Mascherano aurait notamment utilisé deux sociétés offshores situées  aux Etats-Unis et au Portugal pour gérer ses droits à l’image.

En attendant l’ouverture du procès, le joueur a dernièrement payé l’intégralité des sommes demandées aux autorités, en y ajoutant une rallonge de 200 000 € liée aux intérêts réclamés par l’administration fiscale espagnole. Un paiement qui devrait réduire la peine infligée au joueur pour sa tentative de fraude fiscale.

L’an dernier, la star argentine Lionel Messi s’était retrouvé devant la justice espagnole pour les mêmes raisons. Au cours des dernières années, l’autorité fiscale espagnole a durci le ton envers les clubs et joueurs de football œuvrant dans le pays afin de récupérer les sommes dues.

En ce début de saison 2015-16, le FC Barcelone n’a pas été épargné par les enquêtes fiscales affectant ses joueurs. Neymar a également été touché. Dans cette affaire, c’est la justice brésilienne qui réclame des montants impayés liés à ses activités de joueur de Santos FC au Brésil entre 2011 et 2013. Une facture globale de 42,17 M€ est réclamée au joueur, comprenant notamment 14,2 M€ d’impôts sur le revenu et près de 28 M€ d’intérêts et autres amendes. La justice brésilienne n’hésite pas à employer les grands moyens pour contraindre le joueur à régler la note : 54,7 M€ d’actifs du groupe Neymar ont été dernièrement gelés.

neymar autorité fiscale brésilienne

Les autorités brésiliennes ont gelé plus de 50 M€ d’actifs du groupe Neymar

Certains spécialistes du football espagnol n’hésitent d’ailleurs pas à mettre en avant les procédures judiciaires ouvertes à l’encontre de certains cadres du club pour expliquer le début de saison moins flamboyant du FC Barcelone, qui a dernièrement reçu une correction sur la pelouse du Celta Vigo…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer